Besançon : les deux girafes de la Citadelle seront bientôt euthanasiées

La Citadelle risque de perdre son inscription au Patrimoine mondial de l’UNESCO à cause d’un couple de girafes dont les têtes dépassent un peu trop souvent des remparts. La décision a été prise de les euthanasier.

girafes-citadelle

reconstitution

« On ne transige pas avec les règles instaurées par l’UNESCO : aucun élément paysager parasite ne doit être visible dans le périmètre d’un site inscrit au patrimoine mondial.  »

C’est en ces termes qu’un inspecteur de l’UNESCO a écrit à notre bon maire suite à la visite de contrôle qu’il avait menée à Besançon en décembre dernier. Et l’inspecteur de terminer son courrier salé par une mise en garde : la Citadelle risque purement et simplement de perdre sa prestigieuse inscription au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Mais qu’a donc vu le grognon inspecteur qui a pu le mettre ainsi dans tous ses états ? On vous le donne en mille : les têtes des deux girafes arrivées au zoo de la Citadelle il y a à peine deux mois. Les têtes des deux pauvres bêtes dépassaient par-dessus les remparts, comme c’est souvent le cas depuis leur arrivée, au grand bonheur d’ailleurs des petits Bisontins.

Le souci, c’est que cela parasite la vue sur le site classé et qu’une solution doit être trouvée au plus vite sinon… fini le si cher label UNESCO.

« Nous avons bien tenté de les habituer à ne plus regarder de l’autre côté du rempart », explique-t-on du côté du zoo de la Citadelle, « mais ces animaux sont curieux et impossibles à discipliner. »

Pas envisageable non plus de leur trouver un nouvel enclos plus éloigné des remparts. Alors, c’est avec beaucoup de tristesse qu’il a fallu se résoudre à les euthanasier. « On a essayé de les revendre sur le Bon Coin, mais en vain », se désole avec force larmes la soigneuse en charge des deux pauvres bêtes.

Une pétition en ligne a été lancée mais elle n’a reçu à ce jour qu’une douzaine de signatures. Il est certain que pour un couple de chats, les gens se seraient autrement mobilisés.

IMPORTANT : cette affaire a connu un heureux épilogue. Lisez notre article : Les remparts de la Citadelle seront rehaussés de 5 mètres afin d’épargner la vie d’un couple de girafes

  1. Je trouve ça honteux!

  2. Pour un couple de chats on se serait mobilisés davantage ? Vous avez fumé quoi ? Les amis des animaux n’ont pas de préjugés relatifs à la catégorie animale.
    Si votre pétition, que je m’aprette à signer, n’a pas eu le succès escompté, c’est tout simplement car l’info a été mal diffusée. Ce sont les assocs de défense des animaux qu’il fallait aviser en premier de votre démarche.
    Alors cessez de dire des conneries et diffusez l’info au bon endroit.
    J’ajouterai que les amis des animaux n’en ont rien à foutre de votre label UNESCO. Ca ne veut rien dire comparé à la vie de ces deux girafes.
    Qui plus est il est affligeant de lire « on a essayé de les vendre »… si les soigneurs aiment leurs girafes, elles peuvent les donner, ou contacter les zoos, assocs de protection animale, au lieu de fourguer ça sur le bon coin.
    Tuer ces animaux est un scandale et ne va pas faire briller la réputation de la ville. Car si cela arrive, croyez moi, c’est une info qui va circuler mieux que la votre.
    Cordialement

  3. c’ est vraiment du n’ importe quoi !!!pourquoi ne cherchons pas à les donner à un zoo ou parc ???et qu’ est ce que çà peut faire qu’ on voit leurs têtes !!quel est l’ imbécile qui a dit çà ???j’ espere qu’ une bonne solution sera trouvé tres vite pour ces 2 pauvres girafes qui n’ ont rien demandés…

  4. on s’en fout de l’unesco et de ses inspecteurs sans aucune conscience qui preferent tuer des innocents!!! moi je dis que la citadelle soit declasseee mais qu’elle garde ses girafes!!! qui d’ailleurs risquent d’amener plus de visiteurs que l’inscription a l’unesco

    • je préfère voir deux têtes de girafes qui sont plus jolies à regarder qu’un monticule de pierre ,deux pauvres bêtes qui n’ont rien demandées et surtout pas d’être enfermées, mais il faut faire quelque-chose pour elles!j’aime les animaux et je serrais triste si l’homme ne fait rien,pour les sauver et préfère les cailloux,et les gros sous!

  5. Martine Dalla Torre 28 janvier 2015, 22 h 21 min

    Complètement d’accord avec les précédents intervenants. Cette histoire est grotesque et racontée d’une façon indécente  » essayé de lesvendre sur le bon coin » et puis quoi encore! C’est révoltant il faut que la ville de Besançon se monopolise. C’est sûr que si vous êtes allés seulement sur le bon coin, ça ne risque pas d’aller loin. Les réseaux, les associations. Dernièrement des éléphants ont été sauvés de l’euthanasie de cette façon ! Mais dire que ça n’intéresse personne parce que ce ne sont pas des chats, c’est indécent !

  6. collette blanchard 29 janvier 2015, 9 h 29 min

    Pas de mots et le Bon Maire qui accepte d’euthanasier, mais j’hallucine complètement.
    il y a surement une autre solution pour ces magnifiques bêtes! Mais dans quel monde vivons nous?!!!!!!

  7. encore aurait il fallu être au courant pour pouvoir signer la pétition et il existe d’autres moyens de faire connaitre leur histoire, le presse écrite et audiovisuelle si on veut vraiment faire quelque chose on peut et votre maire quel con c’est lui qui aurait du faire du bruit pour que cette histoire soit connue dans toute la france voir même à l’étranger je vous plains c’est un incapable

  8. Heureusement, cette affaire connait un heureux épilogue que voici : http://lechodelaboucle.fr/2015/01/29/besancon-les-remparts-de-la-citadelle-seront-rehausses-de-5-metres-afin-depargner-la-vie-dun-couple-de-girafes/

    Bravo à tous les internautes qui ont signé la pétition et promis de participer au financement des travaux.

Comments are closed.