Besançon : les policiers municipaux bientôt armés d’un solide bon sens

Police_Municipale

Réunis ce lundi en conseil municipal, les élus bisontins ont longuement débattu sur la question de savoir si oui ou non, il convenait de satisfaire la demande des policiers municipaux souhaitant désormais être équipés d’armes à feu.

En totale résonance avec un contexte national sécuritaire et anxiogène, le débat a opposé les tout-à-fait-pour aux absolument-contre. Entre les deux camps, on a pu entendre des hésitants et remarquer le silence contraint de ceux qui sont supposés être d’accord avec notre maire et font mine de regarder ailleurs lorsque ce n’est pas le cas.

Toujours est-il qu’au lendemain de ce conseil municipal, Jean-Louis Fousseret s’est résolu à trancher cette épineuse question avec tout le bon sens qui le caractérise.

Non, nos policiers municipaux ne seront pas équipés d’armes à feux, « parce que cela ne dissuaderait en rien d’éventuels agresseurs armés eux aussi », explique notre bon maire. Et de poursuivre : « Mais nous avons fait le choix d’armer dorénavant nos policiers municipaux d’un solide bon sens. Cela leur conférera un avantage incontestable sur un bon paquet d’abrutis. »

Cette mesure devrait entrer en vigueur dès le 1er mars, si toutefois l’objectif est atteint d’ici là.