Besançon : les remparts de la Citadelle seront rehaussés de 5 mètres afin d’épargner la vie d’un couple de girafes

La mobilisation des internautes a porté ses fruits : les girafes seront épargnées grâce à d’importants travaux sur les remparts de la Citadelle.

Nous apprenions la semaine dernière que le couple de girafes du zoo de Besançon allait être euthanasié pour permettre à la Citadelle de conserver son inscription au Patrimoine mondial de l’UNESCO. En cause, les têtes des girafes dépassant fréquemment des remparts et jugées trop visibles par l’UNESCO.
Une pétition lancée du Canada avait rapidement dépassé les 500 signatures.

petition

 

Lire notre article : Besançon : les deux girafes de la Citadelle seront bientôt euthanasiées

Heureusement, une bonne nouvelle tombée ce mardi soir vient mettre un terme à cette affaire : touchées en plein cœur par la mobilisation des internautes, la ville de Besançon et l’UNESCO ont décidé de rehausser les remparts de la Citadelle de 5 mètres afin que les têtes des deux girafes ne soient plus visibles de l’extérieur. Les travaux sont en cours de réalisation depuis ce matin.

Les remparts de la CItadelle en cours de rehaussement.

Les remparts de la CItadelle en cours de rehaussement.

Mais que les Bisontins se rassurent : le coût des travaux, évalué à 12 millions d’euros, ne sera pas à leur charge. Le chantier sera financé conjointement par les associations de défense des animaux qui se sont mobilisées pour sauver les girafes et par l’ensemble des signataires de la pétition (il s’agissait d’une pétition avec promesse de financement collaboratif).

À l’heure d’Internet et des pétitions en ligne que l’on signe d’un simple clic sans même se lever de son fauteuil, il est admirable de voir des gens encore disposés à agir concrètement et à mettre généreusement de leur poche pour défendre une cause qui leur semble juste.

  1. Ils ont retiré 1389 euro sur mon compte j’avais donné mes coordonés banquaire.je suis dégoûtée

    Reply

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.