Besançon : la Boucle perd l’appellation « centre-ville » au profit de Chateaufarine

image

Le 27 janvier dernier, le magasin « Tout pour mon toutou » ouvrait dans la galerie du Géant Casino. La zone commerciale de Chateaufarine accueillait ainsi sa 2.125e enseigne, dépassant pour la première fois le nombre total de commerces implantés au centre-ville de Besançon (2.124 à ce jour).

Ni une, ni deux, le Syndicat mixte d’aménagement de Chateaufarine adressait alors à la Préfecture une demande de requalification de la zone :

« En vertu de la loi n°2012-675 du 12 juillet 2012 qui définit le centre-ville commercial d’une commune comme le quartier où la majorité des commerces sont implantés, nous demandons que la zone commerciale de Chateaufarine soit officiellement requalifiée « centre-ville commercial » de Besançon. »

Contre toute attente et au grand dam des commerçants de la Boucle, cette requête vient de recevoir une réponse favorable des services de l’État. « C’est complètement absurde ! », s’emporte Josiane Tombier – coprésidente de l’Association des Commerçants Bisontins – « le centre-ville c’est la Boucle ! Chateaufarine n’est qu’une zone commerciale sans âme ! »

N’empêche, dès le 1er mars prochain, le grand changement sera officialisé et la signalétique routière devra être rapidement modifiée. Il conviendra dès lors de suivre les panneaux « Centre-ville commercial » pour se rendre à Chateaufarine. Quant à l’ancien centre-ville, il s’appellera désormais « Zone commerciale de la Boucle ».

Besançon deviendra ainsi la seule ville française à disposer d’une ligne de tramway ne desservant pas son centre-ville.

La rédaction

Crédits image : Toufik-de-Planoise / Creative Commons

  1. comment une telle idée a pu germer dans la tête de la municipalité, si la décision vient d’elle ou de l’urbanisme ou de têtes non pensantes.?
    Château-farine centre commercial . en ville, centre ville le contraire ne rimerait à rien où est construite la citadelle? à Château-farine? où est la boucle du Doubs?
    bravo pour le patrimoine.

    Reply
  2. Je me demande comment est-il possible de faire quelque chose d’aussi absurde. Si juridiquement, l’histoire d’une ville n’entre pas en jeu dans l’appellation « centre ville », apparemment financièrement chateaufarine rapporte plus que notre centre ville.

    Reply
  3. Moi j’adore, des nouvelles entre les Monty python et monsieur cyclopede qui me font marrer à chaque fois, puis la réaction de lecteurs sûrement occasionnels qui prennent tout ça pour argent comptant on se croit dans la « cantatrice chauve » ! Bravo à l’écho, mission accomplie ! 😉

    Reply

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.