« J’accuse…! » ou « Lettre aux plagiaires du 1er avril » (par Jean-Bernard Dumont d’Herbier)

Jean-Bernard Dumont d’Herbier accuse l’ensemble des médias locaux et régionaux de profiter du 1er avril pour plagier de manière éhonté la ligne éditoriale de l’Écho de la boucle.

j-accuse

L’Écho de la boucle a été lancé le 13 juillet 2014. Depuis cette date, l’ensemble des rédacteurs du journal travaillent à vous apporter un regard neuf et décalé sur l’actualité de votre région. Et c’est avec fierté et humilité que je constate que nous n’avons jamais failli à la mission que nous nous étions imposée au premier jour : vous apporter la meilleure désinformation possible.

D’autres – nos confrères de la presse locale et régionale – ne peuvent pas en dire autant. Quand nous vous révélons des faits essentiels, eux préfèrent pondre des articles chatoyants sur la soirée dansante du club de foot de Morre ou vous offrir des reportages ambitieux et exclusifs sur les conséquences du passage à l’heure d’été dans les maisons de retraite franc-comtoises.

L’intention n’est pas ici de nier le professionnalisme de ces journalistes qui s’enrichissent en vous rapportant la vérité. Mais il nous paraît juste que chaque média se conforme aux choix éditoriaux qu’il a faits et n’empiètent pas indûment sur ceux des confrères.

Utiliser le prétexte du 1er avril pour pondre une fois par an un sujet rigolo sur un fait imaginaire relève de la facilité et de la malhonnêteté.
Faciles, ces petites blagounettes du 1er avril qui ont généralement été conçues à peu de frais et à moindre effort (comme ici par exemple).
Malhonnêtes, ces bonnes blagues annuelles qui laissent à penser qu’il est simple de désinformer. Que cela s’entreprend un peu comme une distraction pour gens sérieux qui, entre deux cafés, cherchent une idée amusante « parce qu’il faut bien faire quelque chose pour le 1er avril ».

Notre réalité est tout autre. Car lorsque nos confrères vous rapportent au quotidien des faits réels qu’ils se contentent de mettre paresseusement par écrit, les rédacteurs de l’Écho de la Boucle suent sang et eau pour inventer des faits qu’ils devront ensuite relater. Une tâche ardue que nous avons néanmoins choisi d’assumer avec bonheur pour vous offrir une désinformation de qualité.

J’accuse l’ensemble de nos confrères de la presse locale et régionale de profiter du 1er avril pour plagier sans vergogne la ligne éditoriale novatrice et courageuse de l’Écho de la Boucle.

J’accuse nos confrères d’être restés passivement assis derrière leurs bureaux lorsque nous enquêtions, au péril de nos vies, sur les œufs disparus de l’araignée de Madagascar.

J’accuse nos confrères de n’avoir rien vu de la tentative de détournement que le tramway a subi en décembre dernier. Les reporters de l’Écho de la Boucle étaient quant à eux au plus près de l’événement.

J’accuse l’Est Républicain de ne pas avoir relayé la mobilisation pour sauver les girafes de la Citadelle.

J’accuse France 3 Franche-Comté d’avoir passé sous silence l’affaire de la neige russe de Métabief, pour de sombres raisons militaro-diplomatiques.

J’accuse cette même rédaction d’avoir ménagé le chanteur Aldebert en omettant soigneusement d’évoquer ses récents ennuis judiciaires.

J’accuse encore France 3 Franche-Comté de n’avoir jamais évoqué les incivilités commises par les seniors dans le tramway bisontin. Faisant ainsi preuve d’une connivence éhontée avec une population âgée qui constitue 90 % de son auditoire.

J’accuse France Bleu Belfort Montbéliard de faire croire à ses auditeurs que les Eurockéennes se dérouleront bien au Malsaucy en 2016.

J’accuse la rédaction de Villages FM de complicité avec le braconnier du Dino-Zoo.

J’accuse cette même radio d’appartenir au lobby haut-doubien qui a délibérément induit en erreur les professeurs de français d’un lycée durant plusieurs années.

J’accuse la rédaction de Plein Air d’avoir tenté d’étouffer l’affaire de la vache radar en mettant au point une fausse interview du fromager de la Vrine.

J’accuse le site Macommune de n’avoir mené aucune investigation sur les Galeries Lafayette alors que la vérité sautait – paraît-il – aux yeux.

J’accuse l’Est Républicain, financé en sous-main par l’industrie du tabac, de n’avoir jamais publié le moindre article sur l’un de nos plus fameux fleurons technologiques régionaux.

J’accuse encore l’Est Républicain (édition Haut-Doubs) de ne pas traiter de la réorientation économique du Pays du Saugeais par crainte de heurter les convictions judéo-chrétiennes de ses vieux lecteurs ruraux.

J’accuse enfin France Bleu Besançon d’avoir colporté de méchantes blagues sur les Rousses et de n’avoir jamais parlé du gisement de pétrole de Voray-sur-l’Ognon afin ne pas compromettre l’imminent rachat de la station par le Qatar.

 

Jean-Bernard Dumont d’Herbier
Directeur de publication, rédacteur en chef et président du directoire de l’Écho de la Boucle
Pompier volontaire à Mérey-sous-Montrond

  1. Je profite de cette réaction due à un ras-le-bol – oh combien légitime – de la rédaction de l’Echo de la boucle pour exprimer (un peu a retardement) mes encouragements à l’équipe. Je leur transmets également mes félicitations pour ce flot d’humour toujours de bon gout, et qui semble intarissable.
    Quel talent !
    Francis

    Reply
  2. Bonjour, mes salutations a l’équipe de l’écho de la boucle… J’ai prit connaissance de ce journal grace a facebook ou une personne a publié l’article « du siphonneur de voiture électrique »!! Au début j’ai pensé à de l’info réel…. Puis l’article suggéré sur le margoulin de 10ans interpellé pour des poissons en papier m’a mit la puce a l’oreille… 😉 et j’ai enfin lu cette accusation qui a fini de me convaincre…. Les histoires sont hyper bien ficelé… Je regarde si une app est dispo et si non je ne manquerai pas de suivre vos délires… On en a bien besoin…. XD

    Reply

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.