Besançon : les femmes invitées à un meilleur partage des tâches domestiques

Le collectif « Osons le partage des tâches » organise une action symbolique le samedi 30 mai dans 20 villes de France dont Besançon, afin d’appeler à un meilleur partage des tâches ménagères entre hommes et femmes. Ces dames seront notamment invitées à lire de vrais journaux sur la place du 8 septembre, dès 11h.

37579328_m

« Les hommes effectuent en moyenne beaucoup moins de tâches ménagères basiques que les femmes », constate le collectif. « Mais les tâches plus complexes sont généralement dévolues aux hommes. Soit parce que leur réalisation nécessite une capacité de réflexion plus importante, soit à cause de l’effet répulsif que ces tâches exercent sur les femmes. »

Déjà organisée à l’étranger, comme à Kaboul (Afghanistan), mais aussi à Monaco (Monaco), cette action veut mettre l’accent sur le nécessaire partage des tâches domestiques. La date choisie, à la veille de la Fête des Mères, est hautement symbolique. « On veut que les femmes comprennent qu’il ne suffit pas d’être une brave mère effectuant des tâches ménagères simples (comme le repassage, la cuisine ou le ménage) pour mériter la reconnaissance de son compagnon et de ses enfants », explique le président du collectif. « Elles doivent pour cela accepter d’en faire encore plus. »

Hormis la mise à disposition de vrais journaux (l’Équipe, l’Auto Journal) que ces dames pourront librement feuilleter, c’est un véritable parcours pédagogique qui leur sera proposé sur la place du 8 septembre, au travers d’ateliers thématiques aux appellations très explicites : comment déposer la voiture au garage pour la révision annuelle ; apprendre à sortir la poubelle deux fois par semaine ; ouvrir une bière avec les dents ; apprendre à rassurer un homme qui culpabilise de jouer aux jeux vidéo pendant que l’on repasse ses vêtements, etc.

Une belle opportunité pour permettre à ces dames de vivre un vrai moment d’apprentissage et d’épanouissement personnel à la veille de la Fête des Mères !

La rédaction

  1. Je quitte mon chiffon et mon balai pour souhaiter une bonne fête à ma maman
    Smack

    Reply
  2. Pill Bill ménagère de moins de cinquante ans a raté sa vie... 1 juin 2015, 19 h 53 min

    Encore une fois, on nous prend pour des nèfles ! Où peut-on trouver, dans la vraie vie des situation aussi agréables que sur la photo ? On n’a jamais vu d’aussi beaux sacs poubelle !

    Reply

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.