La région Bourgogne Franche-Comté offre un ordinateur TO7 à ses nouveaux élus afin de soutenir l’emploi en France

Les 100 élus de la région Bourgogne Franche-Comté se verront offrir prochainement un ordinateur français TO7 tout droit sorti de la nouvelle de chaîne de production Thomson actuellement en cours de réhabilitation à Gray (Haute-Saône).

TO7

L’affaire de l’Iphone et de l’Ipad Apple(c) offert à chacun des 169 élus de la région Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine empoisonne la vie des nouveaux dirigeants de cette collectivité. En effet, nombre d’internautes se sont insurgés sur les réseaux sociaux contre ce luxueux cadeau fait à des élus de la République à l’heure où les citoyens sont appelés à se serrer la ceinture. Certains se sont également montrés très critiques envers le fait qu’une région acquiert — grâce aux impôts des contribuables français — des produits fabriqués en Asie par une société Américaine (en l’occurrence Apple).

Fort de cet enseignement, notre toute nouvelle région Bourgogne Franche-Comté a décidé d’affirmer sa différence et de réconcilier ses administrés avec le monde politique, en offrant un ordinateur « made in France » à tous ses élus. Cependant, après s’être renseignée sur l’état du marché des ordinateurs fabriqués en France, la présidence de la région a dû se résoudre au fait que celui-ci est particulièrement sinistré. Le dernier ordinateur « français » sorti des chaînes de production « françaises » date en effet de 30 ans. Il s’agit d’un ordinateur TO7 produit en 1985 par la défunte société Thomson.

Alors, faut-il abandonner cette belle idée patriotique ? « Que nenni ! », a déclaré — combattante — Marie Guite Dufay. « Nous relancerons la chaîne de production et nos électeurs verront de quoi nous sommes capables ! » Les 100 élus de la région Bourgogne Franche-Comté se verront donc offrir prochainement un ordinateur français TO7 tout droit sorti de la nouvelle de chaîne de production Thomson en cours de réhabilitation à Gray (Haute-Saône) — nouvel eldorado de la haute technologie française.

La rédaction

 

 

 

  1. Et enfin, la région entre de plain pied dans la modernité… Il était temps !

    Reply

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.