De surprenantes variations de champ gravitationnel découvertes à l’intérieur de la boule de Morre

Des chercheurs bourguignons ont mis en évidence de surprenantes variations de champ gravitationnel  à l’intérieur de la boule de Morre (Doubs).

 

boule-de-morre-champ-gravitationnel

« Des anomalies surprenantes et totalement inexpliquées », voilà ce qu’indique en substance le rapport d’étude remis au maire du village de Morre suite à l’enquête commandée par ses soins à une équipe scientifique bourguignonne spécialisée dans l’étude de phénomènes paracosmiques et paranormaux. Au cours de leurs relevés, les chercheurs ont noté des variations de champ gravitationnel  pouvant aller jusqu’à 2,52 m.s-²  au sein de la boule de Morre (NDLR : le champ gravitationnel terrestre est égal à 9,81 m.s-² )

Même si les scientifiques restent prudents, ces différences de champ − jamais observées au sein de notre système solaire − pourraient avoir comme origine l’existence d’une faille spatio-temporelle entraînant une rupture sporadique du continuum espace-temps localisée précisément à l’emplacement de la boule. « En général, ce type d’anomalie gravitationnelle passe totalement inaperçue et demeure quasiment indétectable. Mais la boule de Morre, de part sa conception totalement atypique se rapprochant plus d’une architecture extra-terrestre que d’une création humaine, agirait comme un amplificateur excessivement sélectif pour les particules de graviton issues du fin fond de l’espace », déclare Philoménus Artagon, le responsable bourguignon du Centre d’Etude Européen de la Recherche Cosmologique (CE2RC)

L’un des secrets les mieux gardés de l’Univers

Cette anomalie cosmique permet sans doute d’expliquer les étranges rayons lumineux issus de la boule qui s’étaient manifestés en 2009 et avaient provoqué des combustions spontanées de véhicules circulant à proximité. Rappelons que par précaution, la boule avait été bâchée et la côte de Morre interdite à la circulation durant l’éclipse solaire partielle du 20 mars 2015.

« La boule de Morre va nous permettre de lever le voile sur l’un des secrets les mieux gardés de l’Univers : l’équation universelle permettant d’unir la physique quantique et cosmologique que même Einstein n’avait pas pu établir », nous explique Philoménus Artagon, visiblement ému.

La circulation interdite jusqu’à nouvel ordre

En conséquence, dans la plus stricte application du principe de précaution et afin de permettre aux scientifiques du monde entier d’étudier sereinement les nouveaux domaines d’études ouverts par cette exceptionnelle découverte, la circulation  automobile sera jusqu’à nouvel ordre totalement interdite à proximité de la boule de Morre. Les automobilistes sont donc invités à utiliser la déviation passant à l’intérieur du village de Morre.

La rédaction

  1. Non de Zeus !!!

    Reply

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.