La commune de Beure contrainte d’afficher des messages sanitaires aux entrées du village

Du fait de son homonymie avec un produit laitier bien connu, la commune de Beure tombe sous le coup de la législation relative à la promotion des produits alimentaires à forte teneur en matière grasse. Le maire du village dénonce une situation aberrante.

 

beure-affichage

« Nous c’est Beure avec un seul R ! Est-ce qu’ils savent lire à la préfecture ? », le maire de Beure (Doubs) ne décolère pas depuis qu’un courrier de la préfecture reçu en mairie mi-juillet lui a généreusement accordé « un délai de deux semaines pour mettre les panneaux situés aux entrées du village en conformité avec la législation relative à la promotion des produits alimentaires de classe G1 ». « J’ai appelé pour avoir des explications et ils m’ont expliqué que nos panneaux – Beure – tombent sous le coup de la loi sur la sécurité alimentaire, exactement comme s’il y avait marqué Nutella dessus ! »

Évitez de manger trop gras, trop sucré, trop salé

Et de fait, du côté de la préfecture, on se montre particulièrement intransigeant et tatillon avec la législation : « Peu importe que Beure ne comporte qu’un seul R. C’est l’homonymie qui prévaut. Beure et beurre se prononce de la même manière et la loi est parfaitement claire : les mentions sanitaires sont obligatoires sur tout affichage faisant la promotion d’un produit alimentaire de classe G1 [contenant plus de 35 % de matière grasse – ndlr]. »

Contraint et forcé, le maire de Beure a donc demandé la semaine dernière aux agents municipaux de la commune d’apposer, sur les quatre panneaux d’entrées du village, des autocollants mentionnant : « Évitez de manger trop gras, trop sucré, trop salé ».

« Cette connerie, ça va faire de nous la risée de la France entière », se désolait une habitante du village en découvrant avec consternation cet affichage absurde.

La rédaction

  1. Heureusement que c’est du Beure Doubs, pas de risque de manger trop salé.

    Reply
  2. Il est également question d’apposer le logo « interdit aux femmes enceintes » et la mention « consommer avec modération » sur les panneaux de Pontarlier.

    Reply
  3. Village jumelé avec Gras, dans l’Ardèche.

    Reply
  4. très bon message à lire sans modération et que çà rentre dans les cerveau !

    Reply
  5. non trop phil suis pas d’accord beure est jumellé avec NANTES à cause des P’tits beurres ( LU )

    Reply

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.