Il pense partir en avion à Vesoul (Australie) et se retrouve à Vesoul … en Haute-Saône.

Un jeune Suisse de 18 ans a embarqué la semaine dernière dans un avion en pensant se rendre à Vesoul en Australie… et s’est retrouvé à Vesoul en Haute-Saône.

La ville de Vesoul est préfecture et plus grande ville du département de la Haute-Saône. Mais saviez-vous que Vesoul est également une ville de l’état du Queensland en Australie ?

Aussi, il est plus prudent de vérifier deux fois sa destination lorsqu’on achète un billet d’avion sur internet. Samedi dernier, un jeune Suisse de 18 ans qui pensait partir en Australie s’est ainsi retrouvé… à Vesoul en Haute Saône.

Cela faisait plusieurs années que le jeune homme avait patiemment économisé pour s’offrir un voyage à Vesoul en Australie. Lorsqu’il a acheté le billet, pour 600 euros de moins que les tarifs habituels, il ne s’est pas méfié.

SI CELA SE PASSE A MOUTHE, Il Y A FORCEMENT UN DOUTE

Samedi, le jeune homme a embarqué depuis l’aéroport international de Genève. C’est lorsque son avion, un Airbus A320, a effectué une escale à Mouthe, dans le Doubs, qu’il a commencé à avoir de sérieux doutes. Cette escale lui semblait bien avancée pour un si long voyage.

C’est alors qu’il a eu l’idée de consulter l’écran qui affichait l’itinéraire du voyage. « J’ai vu que l’avion était en train d’aller à gauche, pas à droite », raconte-t-il.

Et pour cause, l’appareil ne se rendait pas à Vesoul en Australie, mais à Vesoul en Haute-Saône, en France.

À l’atterrissage à Vesoul, le jeune homme s’est retrouvé en plein milieu d’un troupeau de vaches au lieu des kangourous australiens tant attendus …

Le malheureux passager a repris aussitôt un vol direct pour Zurich avec pour objectif de continuer à économiser pour enfin pouvoir acheter un nouveau billet pour Vesoul. Une destination qui fait évidemment rêver.

Tagged with
  1. Il faut dire aux Australiens qu’ils ont une ville chez eux qui s’appelle Vesoul. Ils ne le savent pas, et ils ne l’ont même pas marqué sur leurs cartes. C’est le rôle d’un média de la qualité et du sérieux de  » L’écho de la boucle  » de leur apprendre. Les Vesuliens d’Autralie se sentiront moins perdus d’enfin exister.
    Et puis, il faut penser à organiser un jumelage entre les deux villes. Sous le patronnage de  » l’Echo « , un partenariat Haute-Saône-Queensland ça aura de la gueule !

    Reply
  2. Vraiment les médias vous nous prenez pour des moutons de panurges… escale à mouthe aéroport à vesoul

    Reply
  3. Des touristes tchèques pensant atterrir à Nice se sont bien retrouvés à Nis, en Serbie : http://www.leparisien.fr/insolite/en-route-pour-nice-des-touristes-tcheques-atterrissent-a-nis-en-serbie-14-12-2016-6455127.php

    Comme le chantait prémonitoirement Dick Annegarn « à quoi pensent les tchèques ? »

    Il faudra que notre ami inattentif évite de confondre Dacca (DAC) Bangladesh et Dakar (DKR) Sénégal

    Reply
  4. – Pour aborder Vesoul avec un A 320, c’est pas facile !
    – C’est sûr: l’abord y gêne….

    Reply
    • C’est bien connus l’aérodrome du sabot accueillait même le concorde looool, les conneries qu’ont peux trouver sur le net

      Reply
  5. ce mec est vraiment stupide car en plus ya pas d’aeroport a vesoul draaa
    cordialement
    m

    Reply
  6. il devrait être plutôt content d’avoir atterri sur le sabot, l’aéroport le plus touristique de France, faut toujours qu’il y en ai qui se plaignent :p

    Reply

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.