Besançon : hausse inquiétante des cas de piétons se déplaçant à vélo

Les piétons circulant à vélo, un phénomène inquiétant.

Les piétons circulant à vélo, un phénomène inquiétant.

En un an, à Besançon, 2 346 piétons ont été verbalisés alors qu’ils circulaient à vélo. Par rapport à l’année précédente, le phénomène est en hausse de 45 %.

Selon, Jean Rudoyer – adjoint bisontin à la circulation – « Les cas de piétons circulant à bicyclette étaient tout à fait exceptionnels il y a encore quelques années. Nous sommes désormais confrontés à une tendance lourde et particulièrement alarmante. »

Du côté de la Police municipale, on regrette le temps où les choses étaient claires, comme en témoigne cet agent désabusé : « Avant on avait affaire à des piétons ou à des cyclistes. Les uns et les autres étaient facilement identifiables. Aujourd’hui, on verbalise chaque jour des piétons indélicats qui circulent à vélo et on n’est pas à l’abri de commettre des erreurs ». Ce que les policiers municipaux craignent en effet par dessus tout c’est de verbaliser par erreur un authentique cycliste, voire même de lui administrer une décharge de taser après l’avoir confondu avec un piéton à vélo. Un risque au demeurant bien réel ; le cycliste étant difficile à distinguer du piéton qui fait de la bicyclette.

Face à ce fléau, la ville de Besançon s’apprête à lancer une nouvelle campagne d’affichage dont le slogan « Piéton ou cycliste, il faut choisir » se veut sans ambiguïté. « Ce que l’on souhaite évidemment c’est éviter un effet de contagion à d’autres catégories de la population », confie Jean Rudoyer.

Mais n’est-il pas déjà trop tard pour agir ? Selon une source bien informée, le nombre d’automobilistes se déplaçant à vélo dans notre bonne ville serait lui aussi en hausse, au grand dam des autorités municipales.

La rédaction

  1. Merci pour cette précieuse information.
    En effet, me déplaçant surtout à vélo, il m’arrive d’être piéton sur de courtes distances, par ex. pour faire mes courses au libre service de mon quartier. Mais parfois je les fais aussi à vélo en rentrant du travail.
    Je vais donc désormais veiller à bien séparer mes deux modes de déplacement.
    Par ailleurs j’espère que les cyclistes devenant piétons et marchant sur les trottoirs ne seront pas verbalisés… Pourriez-vous vous renseigner sur cette possible évolution réglementaire ?

    Reply
  2. Je n’ai rien compris, les piétons se déplaçant a vélo sont pour moi des cyclistes. Quelle est la différence entre un piéton a vélo et un cycliste a vélo??? c’est dans les deux cas une personne sur un vélo alors? et un cycliste a pied redevient un piéton.

    Reply
  3. Le pire ce sont les automobilistes qui conduisent au volant. On en voit de plus en plus. Et les autorités ne font rien !

    Reply
  4. Naïvement, je croyais que désormais, tout le monde était « en marche ! »…

    Reply
  5. C’est là qu’on s’aperçoit que notre dictionnaire actuel atteint ses limites.
    Pour éviter toute confusion il vaudrait mieux parler de piétistes et de cyclons.
    Et on s’apercevrait que les Bisontins de sont pas cyclons, mais bien piétistes.

    Reply

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.