Vendanges dans le Jura : l’État réquisitionne l’intégralité de la récolte pour assurer la fabrication de gel hydroalcoolique

Dans le vignoble jurassien, les vendanges avaient débuté précocement dès la fin du mois d’août. Elles viennent de s’y achever sur un constat positif ; qualité et quantité étant au rendez-vous. Hélas, les amateurs de vin d’Arbois, de Côte du Jura, de Crémant et de Vin Jaune resteront sur leur soif puisqu’aucune bouteille de ce millésime 2020 ne sera commercialisée. La faute au COVID-19.
L’intégralité de la récolte vient en effet d’être réquisitionnée par arrêté préfectoral afin de servir à la fabrication de gel hydroalcoolique.

La directrice régionale de l’ARS de Bourgogne Franche-Comté explique cette décision : « Dans le contexte actuel de recrudescence des cas de COVID-19, l’État doit trouver des sources d’approvisionnement en raisin suffisantes afin d’assurer l’autosuffisance du pays en gel hydroalcoolique. Sur l’ensemble du territoire, il a donc été décidé de réquisitionner les récoltes initialement destinées à la production de vins d’intérêt mineur comme ceux du Jura et d’autres vins de pays. »

Le vins de Bourgogne, du fait de leur réputation mondiale, ne sont évidemment pas concernés par ces réquisitions. L’honneur viticole de la Région Bourgogne franche-comté est sauf !

La rédaction