Besançon : des repas sans enfants dans les cantines scolaires à partir du 1er mars

Afin d’éviter une nouvelle polémique sur les menus proposés aux petits Bisontins, la ville de Besançon instaurera des repas sans enfants dans les cantines scolaires de la ville à partir du 1er mars prochain.

La polémique a pris une dimension nationale depuis que Grégory Doucet, maire écologiste de Lyon, a décidé d’imposer des menus sans viande dans les cantines scolaires de sa ville.
À Besançon, la maire écologiste Anne Vignot a pris une décision plus radicale : à compter du lundi 1er mars, les restaurants scolaires de la ville proposeront exclusivement des repas sans enfants. « C’est ce qui nous a semblé le plus simple à mettre en place, explique notre bonne maire. On évitera ainsi toute polémique sur la composition des repas puisque personne ne les mangera. Par ailleurs, les nouvelles normes de distanciation sociales seront de fait appliquées. »

Dans son communiqué de presse n°3247, le chef de l’opposition municipale de droite, Ludovic Fagaut, n’a pas tardé à réagir : « Nous condamnons vivement cette décision de Mme Vignot qui ne cherche qu’à nous priver d’une polémique légitime. »
Avant de préciser (communiqué n°3248) : « C’est pas du jeu. »

La rédaction