Besançon : l’ambiance dégénère le long de la caravane publicitaire du Tour de France

Tour_de_France_2012_-Caravane_cyclistes

L’heure était à la fête ce mercredi matin à Besançon pour le départ de la 11e étape du Tour de France reliant Besançon à Oyonnax. Le public bisontin très présent le long du parcours acclamait le passage de la très populaire caravane publicitaire.

À chaque fois c’est le même scénario : les gamins se précipitent sur les objets lancés depuis les voitures publicitaires et on le sait – à ce petit jeu – c’est à celui qui sera le plus rapide pour attraper porte-clés, casquettes et autres sachets de bonbons.

Mais ce matin, la fête a malheureusement été gâchée lorsque les véhicules Cochonou ont laissé la place aux deux voitures publicitaires de la Banque de France (nouveau partenaire de la Grande Boucle depuis cette édition 2014).

« On a vu qu’ils jetaient des billets de 20 euros. On s’est tous précipités », raconte une femme présente sur place.
Il n’aura en effet fallu que quelques secondes pour que la compétition bon enfant entre attrapeurs de babioles publicitaires laisse place aux instincts les plus vils.

Morceaux choisis : un enfant frappé à grands coups de canne par un vieux monsieur qui voulait lui arracher son billet ; une femme qui laisse tomber son nourrisson sur le sol pour mordre la main d’un homme plus rapide qu’elle ; une pyramide d’une vingtaine de personnes hargneuses entassées les unes sur les autres, se griffant, se frappant et s’invectivant de la pire des manières pour tenter de récupérer un billet qu’aucun – au final – n’était vraiment sûr d’avoir aperçu.

On relèvera une cinquantaine de blessés, plusieurs chaussures abandonnées et beaucoup d’interrogations sur le devenir de l’humanité.

 

La rédaction

Crédits photo : BoxOfficeFrance / Creative Commons

Tagged with