Une heureuse reconversion pour la gare TGV d’Auxon

image

On apprenait hier auprès de nos confrères de l’Est Républicain que la SNCF – confrontée à une baisse de la rentabilité de ses TGV – aurait dans ses tiroirs un projet d’abandon pur et simple de la LGV Rhin-Rhône.

La gare d’Auxon dite « Besançon Franche-Comté TGV » pourrait alors connaître une fin prématurée.

Face à cette sombre hypothèse, l’impression de trahison domine au sein de la population et surtout parmi les élus locaux que l’on avait vus si fiers lorsque Nicolas Sarkozy était venu inaugurer la nouvelle gare TGV.

Toutefois, du côté de la SNCF, on souhaite temporiser.
« Arrêtons de crier au loup. La SNCF n’abandonnera pas la gare d’Auxon », rassure Franck Minolier – directeur régional adjoint.
« Le site sera réaménagé pour devenir – dès l’été prochain – un centre de vacances pour les enfants des employés de la SNCF. Il s’agira d’ailleurs de notre premier centre de vacances en milieu forestier péri-urbain ».

Mais que deviendra alors la LGV Rhin-Rhône ?

« Elle sera utilisée 4 ou 5 fois par an pour l’acheminement des enfants du centre. On ne va quand même pas transporter des enfants de cheminots dans des autocars », ironise Franck Minolier.
« Pour les mêmes raisons, nous maintiendrons la navette Viotte-Auxon afin d’emmener les enfants visiter le zoo de la Citadelle ».

Pourtant la LGV était récente et même inachevée. L’abandonner constituera une véritable gabegie financière pour l’État et les collectivités locales. Comment la SNCF pourra-t-elle justifier cela ?

« Nous sommes confiants car si les Français sont attentifs au bon emploi de l’argent public, ils sont plus encore attachés au bonheur des enfants. Les sourires reconnaissants des fils et filles de cheminots arrivant au centre de vacances « Besançon Franche-Comté TGV (Très Grandes Vacances) » achèveront sans doute de les convaincre. »

La rédaction

 Crédit photo SCNF-RFF-SUD RAIL

Tagged with