De la difficile intégration des pavés chinois en Franche-Comté

paves

Dans son édition de ce dimanche 14 septembre, l’Est Républicain rapporte un constat pour le moins inquiétant : environ 1 200 pavés chinois employés le long du parcours du tramway de Besançon seraient déjà repartis dans leur pays d’origine.

En cause, d’après nos confrères, le mal du pays rongeant ces pierres calcaires qui pour la plupart auraient subi l’exil dans notre région sans y avoir librement consenti.

Voici donc l’explication des « trous » observés de plus en plus fréquemment par les Bisontins dans les zones pavées longeant le parcours du tram.
Une tendance alarmante qui semble même s’être accélérée au cours des dernières semaines.

La rédaction