Belfort : un numéro vert et une application mobile pour dénoncer ses voisins

logo-allovigie

« En France, les gens éprouvent une certaine gêne à dénoncer leurs voisins lorsque ces derniers commettent un acte répréhensible », regrette Pierre-André Mignoret – adjoint au Civisme et à la Citoyenneté de la ville de Belfort.
« C’est un complexe que n’ont pas nos voisins suisses et que l’on peut en grande partie expliquer par la longue dérive post-soixante-huitarde des enseignants de notre école républicaine qui répètent à longueur de journée à leurs élèves que « rapporter c’est pas beau ». C’est bien gentil d’en faire des « bisounours » mais à l’arrivée, qu’obtient-on ? Des adultes irresponsables qui font l’autruche et n’osent pas signaler un voisin qui fait des chantiers au noir ou encore une voisine parfaitement valide qui se gare sur une place pour handicapés. C’est regrettable et nous voulons changer cela.  »

Des débuts prometteurs

Dans l’intention de lutter contre ce tabou ridicule et de décomplexer ses citoyens, la mairie de Belfort a créé un numéro vert − le 0800 202 505. D’un simple coup de fil et de manière totalement anonyme, les Belfortains peuvent ainsi signaler les actes condamnables dont ils sont les témoins. Ce nouveau service, joliment baptisé « AlloVigie », est entré en service le 12 janvier dernier et déjà le succès est au rendez-vous. Le seuil des 700 appels reçus a été dépassés et 567 signalements ont déjà fait l’objet d’une procédure de transmission aux services concernés : police municipale ou nationale, centre des impôts, DDASS ou encore Hadopi.

Ce premier bilan montre également l’extrême variété des faits dénoncés : « Ça va du travail dissimulé à l’adultère en passant par les crottes de chiens non ramassées », décrit une hôtesse d’accueil téléphonique d’AlloVigie.

Une application pour les smartphones et des affiches pour les écoles

Pour ne pas laisser les geeks sur le bord de la route, une application mobile « AlloVigie » est disponible gratuitement. Elle autorise l’envoi de photographies géolocalisées afin de faciliter les signalements.

Enfin, car il ne faut pas négliger le volet éducatif, un kit pédagogique complet sera prochainement mis à la disposition des écoles. « Ce sont de grandes posters qui rappellent les affiches Rossignol de notre enfance », explique l’adjointe à l’Enfance et à la Maternité, « on y voit des scènes dans lesquelles les enfants doivent repérer les faits répréhensibles qu’il convient de dénoncer. Les écoliers les plus assidus reçoivent ensuite des bons points qui sont fournis avec le kit ».

Encourageons cette belle initiative citoyenne locale et souhaitons-lui d’essaimer dans l’ensemble de notre beau pays.

Une affiche dans laquelle les enfants doivent notamment repérer un homme mal rasé au premier plan.

Une affiche dans laquelle les enfants doivent notamment repérer un homme mal rasé au premier plan.

  1. Allo ! Allo ! Mon voisin est noir, juif et homosexuel… Et en plus, il sent mauvais !!!

    Reply
    • Youpi c est reparti comme en 40.
      Phill tu n as pas de chance, moi j ai pu denoncer un juif, un noir, et un homo. De plus j ai ma voisine qui n’est pas alle a la messe dimanche dernier

      Reply

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.