Voray-sur-l’Ognon : un important gisement pétrolier découvert sous la RN57

petrole

C’est une surprise de taille qui attendait ce matin les ouvriers du chantier de la mise en 2×2 voies de la RN 57, entre Rioz et Voray-sur-l’Ognon (Haute-Saône).

Ce mardi vers 9h30, une pelleteuse entamait les premiers travaux de terrassement aux abords de Voray, dans un sol particulièrement meuble. « Les premiers tombereaux de terre n’indiquaient rien de particulier », raconte Christophe Bernard − conducteur d’engin, « mais vers 3m 50 de profondeur, le sol a changé de nature. C’est devenu visqueux, vraiment lourd et très sombre. Et puis ça a été rapide : après quelques coups de godets, je suis tombé sur une grosse couche de bitume très huileux. Un mètre plus bas, on a découvert la nappe de pétrole. »

Le chantier a été immédiatement suspendu en attendant l’arrivée des géologues du BRGM (Bureau de Recherches Géologiques et Minières). Mais déjà, l’importance des écoulements de pétrole laisse présager une découverte majeure. Peut-être même le plus grand gisement pétrolifère découvert en France métropolitaine depuis plus d’un siècle. Pour preuve, l’arrivée sur place de représentants du groupe Total, deux heures à peine après la découverte.

Afin d’assurer la sécurité des véhicules et des ouvriers présents sur place, les écoulements de pétrole ont immédiatement été canalisés et dirigés vers l’Ognon, petite rivière toute proche.

La rédaction

Crédits image : Vales

 

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.