Pétrole de Voray-sur-l’Ognon : les experts de Total sont très optimistes

Dépêche – 12h33

derrick-de-voray

À propos du gisement pétrolier découvert en début de semaine sous la RN57 à proximité de Voray-sur-l’Ognon, les experts mandatés par Total sont très optimistes, surtout depuis l’installation du premier derrick : « Le gisement produira à terme entre 300 et 400 barils par jour ».
De quoi sérieusement booster les finances locales et réjouir les élus Voraysiens qui envisagent déjà d’accueillir la prochaine Transjurassienne.

Concernant la pollution de l’Ognon, les experts de Total souhaitent positiver : « l’épaisseur de la nappe de pétrole flottant en surface de la rivière est inférieure à 2 cm. Ce n’est pas beaucoup mais c’est largement suffisant pour protéger du gel l’ensemble des espèces animales et végétales qui se trouvent en dessous. »

voray

La rédaction

Crédits photo :  Flcelloguy / Creative Commons

  1. Oui et c’est joli le noir visqueux de la rivière qui contraste avec le blanc de la neige

    Reply
  2. Et voilà ! Bravo ! Comme ça, la prochaine fois, après le paquebot de Costa, c’est un pétrolier qui va échouer à Voray…

    Reply

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.