Besançon : confrontée à une trop faible fréquentation, la « Maison natale de Victor Hugo » pourrait être rebaptisée « Maison natale de Marc Lévy »

Marc_Levy

Ce 26 février 1802, Victor Hugo voyait le jour à Besançon (n’en déplaise aux historiens télévisuels en manque de polémique).

À l’occasion de ce 213e anniversaire, la ville de Besançon fait pourtant profil bas car la fréquentation de la Maison natale de l’écrivain – ouverte au public depuis septembre 2013 – n’est pas folichonne.
« On a bien eu en juillet dernier un car de seniors en provenance de Châteauroux, mais depuis c’est le calme plat », confie Karine Pradinet – adjointe à la culture.

Alors, la ville de Besançon a décidé d’employer les grands moyens pour booster la fréquentation de ce nouveau musée. Un groupe de travail a d’abord planché sur les raisons de cette faible fréquentation : « La plupart des gens n’ont lu aucun livre de Victor Hugo. Au mieux, ils ont vu le Bossu de Notre-Dame à la télé », analyse Karine Pradinet. « On n’est pas très vendeurs avec notre auteur de best-sellers du 19e siècle… »

Il s’agit maintenant de corriger le tir afin de redonner un peu d’attractivité au musée de la place Victor Hugo qui a tout de même coûté un bras aux contribuables bisontins. La piste actuellement privilégiée est particulièrement audacieuse : rebaptiser l’endroit « Maison natale de Marc Lévy ».

Les négociations sont en cours avec la maternité de Boulogne-Billancourt qui a vu naître l’écrivain à succès en 1961. « L’achat de quelques meubles et instruments médicaux d’époque et leur exposition à l’intérieur du musée devrait faire l’affaire », se réjouit Karine Pradinet. « Marc Lévy a d’ores et déjà donné son accord. Ça l’excite beaucoup d’être né dans la même maison que Victor Hugo. »

La rédaction

Crédits image : Pauline Lévêque / Creative Commons

  1. Pas vrai!!! v hugo n’est il pas né à Besacon? Qu’apprend on a nos eleves? Et mes eleves qui avons depensé un argent fou pour etre le 1er groupe marocain a la visiter ?

    Reply

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.