Besançon : les ventes de pots de moutarde explosent depuis le début de l’année

1024px-Moutarde_Maille_Dijon_0004

Il semble que la fusion annoncée entre la Franche-Comté et la Bourgogne ait une influence directe sur nos modes de consommation. Pour preuve l’importante hausse des ventes de pots de moutarde dans les commerces bisontins depuis le début de l’année : +364 % !

Pour l’Institut franc-comtoise de veille économique (IFCVE), l’explication de ce phénomène est à chercher du côté des craintes souvent irraisonnées que suscite le mariage entre les deux régions ; et notamment de la prédominance annoncée de la ville de Dijon.
« On a pu constater que de nombreux Bisontins qui n’étaient jusque là pas consommateurs de moutarde en ont acheté récemment par crainte que leur ville se retrouve prochainement occupée par les Dijonnais. Ces gens cherchent à faire bonne figure en mettant un pot de moutarde en évidence dans leur salon, leur cuisine ou leur salle de bain. C’est une forme de collaboration anticipée en quelque sorte. »

Une bien triste attitude, vous en conviendrez.

La rédaction

Crédits image : Arnaud25 / Creative Commons

  1. Hélas la moutarde Maille n’est pas dijonnaise ! la moutarde Fallot est la seule marque 100% bourguignonne !

    Reply
  2. Hélas la moutarde Maille n’est pas dijonnaise ! la moutarde Fallot est la seule marque 100% bourguignonne ! (je n’ai jamais envoyé ce commentaire )

    Reply
  3. Pill Bill me monte au nez 16 avril 2015, 23 h 26 min

    @hubert demazure
    Hélas la moutarde Maille n’est pas dijonnaise ! la moutarde Fallot est la seule marque 100% bourguignonne ! (vous n’avez jamais envoyé ce commentaire )

    Reply
  4. Pill Bill pique 2 juin 2015, 17 h 38 min

    L’explosion d’un pot de moutarde, ça ce doit être impressionnant !!!

    Reply

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.