Besançon : une Fête de la Musique sans alcool ni musique

Afin d’éviter les débordements en augmentation lors des deux précédentes éditions, les autorités locales ont pris des mesures de bon sens.

FDLM2015

« Cette année, on ne prendra aucun risque ! » C’est en ces termes que notre bon maire justifie les décisions prises conjointement par la municipalité et par la préfecture afin de garantir le bon déroulement de la Fête de la Musique prévue ce dimanche 21 juin.

Tout d’abord, et afin d’éviter des débordements en augmentation lors des deux précédentes éditions, la consommation et la vente d’alcool seront rigoureusement interdites dans tout le secteur de la boucle à partir de 19h.
Et la ville semble s’être donnée les moyens de parvenir à ses fins : « Les caméras de vidéo-surveillance repéreront les contrevenants et notre brigade canine spécialisée ira les chercher.  Nos chiens sont capables de vous repérer un jeune avec une bière à 300m de distance et juste à l’odeur ! », explique le responsable du pôle « Jeunes » de la Police municipale.

Une douzaine de policiers municipaux déguisés en vendeurs de canettes seront également répartis à des endroits clés de la boucle afin d’appâter les clients et de leur vendre de la bière avant de les verbaliser pour « détention d’alcool sur la voie publique » puis de saisir les canettes incriminées.
Seconde mesure phare prise par les autorités à l’occasion de cette Fête de la Musique 2015 : l’interdiction pure et simple de produire ou de diffuser toute forme de musique dans l’ensemble du centre-ville de 19h à 10h le lendemain. Une décision que de nombreux résidents du centre-ville réclamaient depuis déjà quelques années.
« Cette interdiction concerne également le chant a cappella ! », précise le maire de la ville, avant de poursuivre : « Avec ça, on devrait avoir la paix ! Bonne Fête de la Musique à tous ! »

La rédaction

  1. Pill Bill Clef de Fa 19 juin 2015, 11 h 41 min

    Je pense qu’il faudrait aller encore plus loin en interdisant toute fête ce jour-là.
    On serait beaucoup plus tranquille. Bonne fête de la musique !

    Reply
  2. Très sage décision. Dans cette ville de clochards (je ne parle pas de ceux qui vivent dans la rue), une des plus dangereuse de France en fonction du nombre d’habitants, il est normal de prendre des mesures drastiques contre la musique et la fête. Comme cela les voyous et clochards de Besançon ne pourront pas agresser les gens puisque ces derniers regarderont la fête de la musique à la télévision bien calfeutrés chez eux, vous avez déjà regardé le film « THE PURGE », un film ridicule et pourtant…..

    Reply
  3. Deja que cette ville est triste à mourir mais si en plus on ne peut pas S amuser, et bien fermer aussi tous les bars et discothèques au moins tous le monde sera tranquilles

    Reply

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.