L’agriculteur du Haut-Doubs qui avait recueilli des réfugiés fiscaux rentrant de Suisse ne sera pas poursuivi

Haut-Doubs. L’affaire avait fait grand bruit en septembre dernier. Cédric Vandel − éleveur de Montbéliardes au-dessus de la vallée de Vallorbe − avait accueilli chez lui pendant quelques heures des exilés fiscaux français tentant de rejoindre le pays discrètement depuis la Suisse, et dont la Porsche Cayenne était tombée en panne près de chez lui.
« Quand je les ai vus sur le bord de la route, le monsieur en costume Thom Browne, la dame sur ses Louboutin et surtout les enfants dans leurs guenilles Paul Smith et Agnès B enfant, je n’ai pas eu le cœur de les laisser là, expliquait alors M.Vandel. « Ils risquaient gros, sans aucun 4 étoiles à des kilomètres et le garagiste qui se faisait attendre. C’est un geste d’homme que j’ai fait… je ne regrette rien. »

Le procès de Cédric Vandel, se tenait aujourd’hui. Le ministère public, attentif et sensible à son acte humaniste et en accord avec Bercy, a décidé de ne pas poursuivre M.Vandel.
Les réfugiés fiscaux ont quant à eux été pris en charge par les services financiers qui se sont finalement résolus à les gratifier chacun d’une petite tape sur la fefesse (tout au moins les adultes).

La rédaction

Crédits images : robig / 123RF

  1. Il aurait pu les accueillir dans la porcherie.

    Reply

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.