Hausse du prix du diesel : de plus en plus de Francs-Comtois font le plein en Espagne

Alors que le prix du litre de gasoil a dépassé celui de l’essence sans plomb dans de nombreuses stations de l’Hexagone, certains Francs-Comtois n’hésitent plus à se rendre en Espagne afin d’y faire le plein en économisant quelques euros.

Lucien M. vit et travaille à Montbéliard. Chaque week-end, il prend la route de l’Espagne pour y faire le plein de son Kangoo diesel et économiser une vingtaine d’euros. « Je pars le vendredi soir après le boulot et j’arrive en Espagne le samedi vers midi. C’est long parce que je prends seulement des petites routes pour éviter les péages. Après, je fais le plein et je repars. Je suis de retour à Montbéliard le dimanche après-midi et je dors jusqu’au lundi matin. Après je pars au boulot. »

Il serait de plus en plus nombreux à effectuer ainsi un aller-retour hebdomadaire entre notre belle région et la frontière espagnole. Et parce qu’il n’y a pas de petites économies, certains − comme ce Jurassien de la région de Dole − ont opté pour le covoiturage : « Au lieu d’aller faire le plein chacun de son côté, on y va à quatre dans la même voiture. C’est quand même plus convivial ! »

L’intelligence collective de nos compatriotes semble décidément sans limite…

La rédaction

Crédits image : andreas160578 / Creative Commons

  1. Et lorsque ce n’est pas pour le carburant, c’est pour les clopes. Notamment à Andorre où elles sont bien moins chères qu’en France !

    Reply
  2. Hé les gars ! je serais intéressé par des noms pour faire remonter aussi quelques cubis… Plutôt du rouge SVP, et du Ribera del Duero si possible !
    Merci
    Mig25

    Reply
  3. Moi, je m’en fous, je ne fais le plein que de Pont…

    Reply

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.