Peste Porcine : la forêt du Risoux (39) passée au Napalm

Selon un arrêté préfectoral diffusé ce matin, l’accès à la forêt du Risoux sera rigoureusement interdit le mercredi 13 février prochain. La raison ? 2500 hectares de la zone frontalière de la dite forêt seront passés au Napalm, « afin d’éliminer des sangliers potentiellement porteurs de la peste porcine africaine », comme l’indique l’arrêté.

Car la maladie semble gagner du terrain… A quelques kilomètres de là, chez nos voisins suisses, deux cas suspects auraient en effet été signalés par un chasseur, certifiant avoir vu des « bêtes féroces ». Pour autant, côté français, aucune contamination n’est à cette heure constatée. Appliquant à la lettre le principe de précaution et répondant aux appels de la FNSEA, le ministère de l’agriculture a donc décidé de frapper fort. Après les Ardennes, l’Armée sera ainsi envoyée en terre comtoise pour liquider les gros mammifères.

Le profil du terrain ne permettant pas une intervention terrestre des soldats, c’est l’Armée de l’Air qui est mise à contribution. Une nouvelle qui ravit le Colonel Courgeautfrais de la base aérienne 116 de Luxeuil : « Nous avons enfin l’occasion d’épuiser nos vieux stocks de Napalm ».

La rédaction

Crédits image : The U.S. National Archives / Public Domain

  1. Ca va sentir le cochon grille. Et le lapin. L ecureuil. Etc…

    Reply
  2. Ce bombardement épargnera-t-il le chalet des ministres ?

    Reply
  3. Droit de suite : on est 21 et toujours rien. Est-ce que votre journal nous aurait raconté des bobards ? C’est pas malin de répandre des fosses nouvelles. Bon du napalm non plus.

    Reply

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.