Alors qu’il venait d’être libéré après 3 ans et demi de détention, l’homme qui avait écrit Dole avec un « ô » déclare vouloir s’installer à « Lon »-le-Saunier et… retourne en prison

 

L’affaire avait fait grand bruit dans la région Doloise : en novembre 2015, Jacques Joly-Minotte était condamné à 4 ans de prison ferme pour avoir écrit Dole avec un « ô ». Une faute originelle pour laquelle il ne s’était jamais excusé et dont les conséquences allaient être terribles : rejeté par son voisinage puis par sa famille, l’homme devait perdre son emploi et être condamné à 4 ans de détention suite à une plainte de Pôle Emploi pour fausse déclaration de domicile (Dôle à la place de Dole). Une peine jugée bien légère par de nombreux Dolois.

Notre article :

4 ans de prison ferme pour le Jurassien qui avait écrit Dole avec un « ô »

Après 3 et demi de détention, Jacques Joly-Minotte est sorti de prison ce mercredi, bénéficiant d’une libération conditionnelle assortie d’une surveillance électronique. Dans sa décision, la justice a ordonné à M.Joly-Minotte de ne pas entrer en contact avec les habitants de Dole et lui a interdit de se rendre dans un rayon de moins de 15 km de la ville.

Interrogé à sa sortie de prison par nos confrères de France Bleu Besançon, Jacques Joly-Minotte a déclaré « J’ai payé ma dette et je veux maintenant tourner la page. Je vais m’installer à ʺLonʺ-le-Saunier ».

Prononcer « Lon » à la place de « Lons » était sans doute la provocation de trop et elle n’a pas échappé à la justice. Relevant « l’inconduite notoire du prévenu », la cour d’appel de Besançon a immédiatement révoqué la libération conditionnelle de Jacques Joly-Minotte. Ce dernier a été à nouveau incarcéré ce samedi matin.

La rédaction

Image d’illustration : 123RF

  1. Il pourra toujours s’enfuir à Mauret ou à Chodudombié, ou à sinloran-en-granvod.

    Reply
  2. Pill Bill Noirmont 3 juillet 2019, 7 h 52 min

    Ou à Bouadamon…

    Reply

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.