Accent du Haut-Doubs : 37 touristes dijonnais placés en quarantaine à leur retour de Métabief

 

37 Dijonnais qui venaient de passer six jours dans la station de ski de Métabief (Doubs) ont été interceptés par une brigade de l’Office médico-sanitaire de Dijon à quelques dizaines de kilomètres de la Côte d’Or, alors qu’ils rentraient chez eux à bord d’un car de tourisme.

Selon une source bien informée, l’alerte serait venue du chauffeur du car. Celui-ci aurait profité d’une pause sur l’aire d’autoroute du Bois de Servole, peu après Besançon, pour composer le numéro vert récemment mis en place par les autorités bourguignonnes. Il aurait alors signalé le comportement pour le moins inquiétant de plusieurs passagers. L’homme aurait notamment été alerté par « la prononciation pâteuse et traînante [sic] » de plusieurs membres du groupe ainsi que par l’emploi répété d’expressions caractéristiques comme « j’suis pas beuillot ».

Ces indices, hautement symptomatiques d’une contamination probable à l’accent du Haut-Doubs, ont conduit les autorités à immobiliser le car de tourisme sur le parking de l’aire d’autoroute.
Les 37 touristes y resteront confinés durant environ deux semaines ; le temps de confirmer ou d’infirmer la réalité de la contamination. « On s’en fout, on a du Comté, du Pontarlier et des saucisses de Morteau plein la soute ! On a meilleur temps de rester là ! » a déclaré ce soir l’un des confinés contacté par nos confrères de France Bleu Dijon.

La rédaction

Crédits photo : mdc LEROY / CC BY-SA 2.0