Un bébé bisontin disparu en 1802 retrouvé au Panthéon 212 ans plus tard

En 1802, cette affaire avait fait grand bruit.

Un nourrisson – né à Besançon et d’à peine quelques semaines – disparaissait sans laisser de trace avec toute sa famille. La population s’interrogea. Des rumeurs circulèrent. On émit des hypothèses parfois irrationnelles. Une enquête de police fut même diligentée par Eugène-François Vidocq qui vint de Paris pour l’occasion. Mais en vain, on ne trouva pas le moindre indice.

Quelques années plus tard, on donna le nom du bambin à cette petite place où il avait vu le jour. Une manière d’inscrire dans l’Histoire locale ce qui aurait pu rester un mystère jamais résolu.

Mais voilà que 212 années plus tard, une troublante information nous parvient : on a retrouvé la trace du petit disparu, à Paris – mort à l’âge de 83 ans. Son nom et son année de naissance ont été découverts – gravés sur un tombeau conservé à l’intérieur du Panthéon.

Mais qu’a-t-il bien pu faire de sa vie, ce petit Victor, pour reposer ainsi parmi les illustres ?

Toute personne disposant d’informations complémentaires à propos de cette affaire est priée de contacter la rédaction de l’Écho de la boucle. Merci.

Panthéon_Victor_HugoR

Le tombeau en question

 

La rédaction

Crédits photos : David Monniaux, Aldo Ardetti / Creative Commons

Tagged with