Yves Coppens : Lucy s’est d’abord appelée « Cancoillotte »

Lucy

Il y a exactement quarante ans, le 30 novembre 1974, une expédition internationale effectuant des fouilles dans l’Afar (Ethiopie) mettait au jour le plus ancien fossile d’hominidé jamais découvert. Ce squelette d’un petit australopithèque de sexe féminin fut baptisé Lucy par ses découvreurs.

Yves_CoppensLe paléontologue français Yves Coppens, était l’un des membres éminents de cette équipe. Présent au festival des Mots Doubs à Besançon en septembre dernier, il a accepté de nous raconter une étonnante anecdote relatée dans son ouvrage autobiographique « Lucy et moi » (Latès).

L’Écho de la boucle : Vous avez souvent expliqué que le choix du prénom « Lucy » avait été inspiré par une chanson des Beatles très populaire en 1974, « Lucy in the Sky with Diamonds ». Mais dans votre livre, vous racontez que « Lucy » n’a été en fait qu’un second choix.

Yves Coppens : En effet, j’ai toujours été un grand amateur de chanson française et j’avais emmené en Ethiopie un magnétophone à bandes sur lesquelles j’avais enregistré quelques chansons que j’écoutais beaucoup à l’époque…

Et parmi celles-ci, il y avait « la Cancoillotte » de Hubert Félix Thiéfaine, c’est bien ça ?

Oui. C’était la préférée de la plupart des membres de l’équipe. Même les anglophones l’adoraient. On avait créé une petite chorégraphie pour les veillées autour du feu. Que de souvenirs !

Vous racontez dans votre ouvrage que c’est précisément cette chanson que vous écoutiez au moment de la découverte du squelette.

Exactement. Alors on a tous naturellement décidé de baptiser la petite australopithèque comme ça – Cancoillotte. Et franchement, ça lui allait très bien !

Mais alors pourquoi l’avoir ensuite rebaptisée Lucy ?

Mon collègue Donald Johanson qui est américain avait un accent yankee épouvantable. Il ne parvenait absolument pas à prononcer « Cancoillotte ». Je l’entends encore dire : « kènko-y-lot ». Alors on a finalement dû opter pour Lucy. C’était plus simple pour les interviews que l’on accordait alors dans toutes les langues.

Vous nous confirmez donc que la plus lointaine ancêtre de l’humanité jamais découverte s’est d’abord appelée Cancoillotte ?

Tout à fait. Et d’ailleurs quand on en parle entre nous – les membres encore vivants de l’équipe originelle – on l’appelle toujours comme ça. Elle sera toujours notre petite Cancoillotte.

C’est formidable mais … cette chanson de Thiéfaine ne date-t-elle pas de 1978 ? 

C’est possible. Mais vous savez, à l’échelle paléontologique, quatre années ce n’est vraiment pas grand chose…

 

La rédaction

Crédit Photo : wikimedia