Besançon : l’homme qui traitait les passants de « connards » avait raison

Fabien-T

Si vous avez déjà croisé Fabien T. dans les rues de Besançon, vous n’avez sans doute pas oublié cette rencontre. À votre grand étonnement, Fabien T. vous a probablement traité(e) de « connard » ou de « connasse » ; c’est selon.

Fabien T. est comme ça. Voilà quatre ans qu’il traîne dans les rues du centre-ville et chaque jour, il qualifie généreusement de connard (ou de connasse) la plupart des passants qui croisent son chemin.

Au printemps dernier, une trentaine de Bisontins lassés de rencontrer Fabien T. plusieurs fois par jour, s’étaient constitués en collectif avant de déposer plainte. La procédure s’était soldée par l’interpellation de Fabien T. puis par son placement d’office dans un établissement spécialisé.

Hier, les experts mandatés pour étudier le cas de Fabien T. rendaient leurs conclusions. D’après eux, celui-ci ne souffre pas du syndrome de Gilles de la Tourette. Par contre, les experts ont mis en évidence chez Fabien T. une capacité tout à fait extraordinaire à détecter les connards et les connasses parmi ses contemporains. Ce don exceptionnel – doublé d’une absence totale d’hypocrisie – fait de Fabien T. le plus efficace détecteur de cons que la Terre ait porté.

Fabien T. ne souffrant d’aucune pathologie incompatible avec la vie en société, il a été libéré ce matin. Si d’aventure il venait à vous traiter de connard (ou de connasse) lors d’une prochaine rencontre, ne vous formalisez pas. Dites-vous seulement que si Fabien T. le dit, c’est qu’il doit avoir raison.

La rédaction

Crédits image : ahtibat-stock / Creative Commons

Tagged with