Dijon : elle recule sa montre de 297 840 heures dans l’espoir de retrouver ses vingt ans

montre-corinne-M

La énième rediffusion à la télévision française des trois cultissimes épisodes de « Retour vers le futur » semble avoir eu raison de la capacité de discernement de certains de nos concitoyens. C’est ainsi que Corinne M. – une dijonnaise de 54 ans dont nous tairons l’identité réelle par simple correction – s’imagine avoir récemment découvert une « faille temporelle » à même de lui restituer ses vingt ans ; rien que cela.
Sa martingale ? Reculer sa montre du nombre d’heures correspondant grosso modo aux 34 années qui se sont écoulées depuis cet âge d’or sans rides ni cheveux blancs ; tout simplement.

34 x 365 x 24 = 297 840

Assurément, la mise en pratique de cette idée loufoque nécessite une organisation rigoureuse. Aussi, Corinne M. a-t-elle pris une semaine de congés afin de se consacrer entièrement à son ambitieux projet : reculer sa montre à aiguilles de 297 840 heures avant dimanche prochain.

Corinne M. s’emploie donc depuis six jours à tourner une petite roue crantée, à observer la course anti-horaire accélérée des aiguilles de sa montre et à comptabiliser chaque heure gagnée. Elle dort peu, mange et boit le minimum. Seules deux amies lui rendent visite chaque jour afin de l’encourager. Elles aident également Corinne M. à se nourrir et à se laver ; permettant à cette dernière de rester concentrée sur sa tâche obsessionnelle.

Corinne M. devrait atteindre son objectif dans la nuit de samedi à dimanche, au moment précis du passage à l’heure d’hiver. Au matin du 25 octobre, alors que ses compatriotes auront gagné une heure de sommeil, Corinne M. est persuadée qu’elle se réveillera avec vingt ans de moins. Consternant non ?

La rédaction

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.