Besançon : l’ancien conservatoire racheté par le leader européen des anciens conservatoires

Les Bisontins peuvent être rassurés : l’ancien conservatoire de la place de la Révolution ne sera pas transformé en hôtel de luxe comme certains esprits chagrins avaient pu le laisser entendre. Il ne deviendra pas non plus un restaurant et le risque d’y voir s’implanter des bureaux est désormais définitivement écarté. Non, ce joyau de notre glorieux passé culturel demeurera tout simplement un ancien conservatoire, à la grande satisfaction de la population bisontine et de ses élus.

conservatoire-besancon

L’heureuse nouvelle a été annoncée ce matin dans un communiqué du cabinet de notre bon maire : « La ville de Besançon vient de signer un compromis de vente avec la société britannique Smith & Bauer qui est le leader européen des anciens conservatoires. »

L’entreprise Smith & Bauer – dont la maison mère est implantée à Londres depuis 1952 – est un poids lourd du secteur. Elle possède déjà plusieurs centaines d’anciens conservatoires en Europe et en a même récemment acquis deux en Chine et trois en Russie. Avec le rachat de l’ancien conservatoire de Besançon, le leader européen poursuit donc son ambitieuse expansion vers l’Est.

L’ancien conservatoire de la place de la Révolution, qui était inoccupé et silencieux depuis 2013, devrait donc le rester encore longtemps grâce à son rachat par Smith & Bauer. « On va pouvoir souffler », confie Caroline Dumoustier, l’adjointe bisontine aux bâtiments communaux inoccupés. « Tous nos espoirs se portent désormais sur nos tractations en cours avec Romina di Stella, le leader transalpin des anciens hôpitaux de centre-ville ».

La rédaction

Crédits image : Jopa Elleul / Creative Commons