Le capuchon de stylo vert qui prétendait avoir été mâchouillé par un enfant de CE1 avait tout inventé

 

capuchon

Belfort. Le capuchon de stylo vert qui avait été retrouvé très abîmé à l’intérieur de la poubelle d’une école de la ville et qui affirmait avoir été mâchouillé durant plusieurs semaines par un enfant de CE1, a finalement reconnu avoir tout inventé et s’être fait ça « tout seul ».

L’affaire avait pris des proportions démesurées en début de matinée lorsque les médias nationaux s’en étaient emparés. La ministre de l’Éducation nationale, elle-même, s’était déplacée sur place pour rassurer l’ensemble du matériel scolaire de cette école pourtant sans problème. Le maire de Belfort, Damien Meslot, avait immédiatement annoncé l’installation de plusieurs caméras de vidéosurveillance à l’intérieur de la classe de CE1.

Le climat particulièrement tendu à l’approche des Vacances de Noël pouvait laisser craindre le pire, surtout de la part des garnements de CE1. La version rapportée par le capuchon vert paraissait donc tout à fait crédible. La confession de son mensonge, en fin d’après-midi, a surpris l’ensemble de ses voisins de trousse qui le décrivent comme un professionnel compétent et généreux, toujours partant pour boucher un stylo, quelle que soit sa couleur.

Impossible pour l’heure de savoir ce qui a poussé ce capuchon vert à affabuler de la sorte.

La rédaction

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.