Annulation de la Transjurassienne : les organisateurs mettent en cause « cette connasse de Reine des neiges »

reine-des-neiges-transju

La 38e édition de la Transjurassienne n’aura pas lieu. La décision a été prise ce mercredi en fin de matinée.
C’est la mort dans l’âme que le comité d’organisation a annoncé cette annulation. Le trop faible enneigement d’une grande partie du parcours et l’inondation de l’aire de départ à Lamoura ont finalement eu raison de l’édition 2016 de la mythique épreuve de ski de fond.

Mais pour Jean-Luc Belcongeaire, président du comité, pas question d’en rester là, « il va bien falloir tirer les leçons de ce gigantesque gâchis et désigner les responsables de cette absence de neige ». Et sur ce point, les organisateurs da Transju’ sont unanimes : la faute incombe bien évidemment « à cette connasse de Reine des neiges », comme la qualifie sans complexe Michel Bienfartay – le directeur de la course. Pour Stéphanie Grangelle – directrice de la structure – « Elle [la Reine des neiges] n’en branle pas une depuis qu’elle passe ses journées à hurler sa chanson stupide. (…) même plus capable de faire tomber trois flocons ! »

Libérée, délivrée

L’ironie de la situation est que les suites juridiques envisagées par les organisateurs de la Transjurassienne pourraient bien mener la Reine des neiges devant le tribunal correctionnel pour non assistance à épreuve sportive en danger ; un délit puni de trois ans de prison ferme. La Reine des neiges aura alors tout le loisir de chanter en boucle « Libérée, délivrée ». Pour le plus grand malheur de ces compagnons de cellule.

La rédaction

  1. Je ne savais pas pourquoi elle avait été annulée… Vous m’apportez la raiponce !

    Reply
    • J’ai très bien connu une dénommée Irène qui conduisait un chasse neige. Bien souvent, je me surprenais à dire « Tiens, Irène déneige »

      Reply
  2. Désormais, la transju démarrera de Paris et arrivera à Dakar…

    Reply

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.