Scandale : le nouveau boulanger fabriquera lui même ses viennoiseries

1024px-Pain_au_chocolat

BESANÇON. Les clients de cette boulangerie de la rue de la Préfecture ne décolèrent pas. À lecture d’un article paru samedi dernier dans l’Est Républicain, ces habitués ont appris, stupéfaits, que l’artisan qui s’apprête à reprendre cette boutique de quartier fabriquera lui même les viennoiseries et pâtisseries vendues dans sa boutique.

« C’est quand même un comble ! » s’exclame ce client fidèle depuis plus de 30 ans, « les reportages à la télé nous répètent à longueur d’année que tous les boulangers achètent sur catalogue des viennoiseries et des pâtisseries congelées à des industriels.  Nous nous étions donc résignés et finalement habitués à manger ces produits. C’était rassurant de trouver le même croissant mou un peu partout. Et voilà que nous apprenons qu’un pâtissier…  notre pâtissier va fabriquer lui-même ses gâteaux et ses croissants !  »

Jeannine − une voisine − ne décolère pas face à ce qu’elle considère comme une trahison : « Je suis écœurée ! C’est tout simplement dégueulasse comme méthode ! Plus jamais je ne remettrai les pieds dans cette boutique ! J’irai désormais acheter mes croissants à Châteaufarine. Là-bas au moins, je suis certaine de l’origine industrielle de mes viennoiseries ! »

Jacques est lui plus pragmatique : « Certains disent que les pâtisseries et les viennoiseries artisanales ont meilleur goût. Et alors ? On s’en fout du goût ! C’est la sécurité alimentaire qui compte et avec l’industriel c’est standardisé, prélevé, contrôlé. On est rassurés. »

Harcelé et menacé,  l’artisan boulanger a été contraint d’afficher sur sa porte l’origine artisanale de ses produits pour en informer sa clientèle. Une transparence nécessaire mais qui risque de provoquer la désaffection d’une bonne partie de la clientèle.

La rédaction

Crédits image : Luc Viatour

  1. Est-ce que ce que je lis est bien réel ? Pour moi, il est préférable d’acheter des viennoiseries et tout autre produits de boulangerie ou pâtisserie faits par les artisans eux mêmes que de manger des produits industriels souvent insipides et fabriqués avec des oeufs empoisonnés.

    • tout à fait la clientèle devrait être satisfaite et même se sentir privilégiée par rapport à l industriel pas du tout le même produit l artisan qui fait lui même son pain et ses viennoiseries c est super quand je lis des bêtises pareilles ca me fait dresser les cheveux

  2. Très bon cet humour…très bon mais malheureusement je pense que le palais de la plupart des gens ne fait pas souvent la différence. Qui sait que leur boulanger dans la plupart des cas ne fabrique pas ses viennoiseries. Le miens vient de changer et je suis dépité de voir que malgré la baisse considérable de la qualité des viennoiseries ça ne désemplis pas

Comments are closed.