Besançon : une girafe du zoo de la Citadelle grièvement blessée par une perche à selfie

Suite à ce dramatique incident, les perches à selfie pourraient être définitivement interdites à la Citadelle.

reconstitution

reconstitution

Besançon. Zora, l’une des deux girafes du Zimbabwé hébergées au zoo de la Citadelle, a été grièvement blessée la semaine dernière par une perche à selfie que manipulait une visiteuse. L’état de santé de l’animal inspire de vives inquiétudes.

« Une jeune femme se prenait en photo avec une très longue perche qui devait bien mesurer un bon mètre cinquante de plus que le cou de Zora », raconte René − soigneur à la Citadelle − avant de préciser : « Zora est une girafe très susceptible. Elle l’a très mal pris. »

Gravement blessée dans son amour propre, Zora refuse désormais de s’alimenter. Elle ne communique plus non plus avec sa colocataire Zaza, une jeune girafe de deux ans sa cadette avec laquelle elle entretenait pourtant de longue date une belle amitié basée sur une passion partagée pour le Scrabble.

« Tout ça à cause de cette connasse avec sa perche à selfie ! », résume avec bon sens René, le soigneur.

Rappelons qu’il y a un an, les deux girafes de la Citadelle avaient bien failli être euthanasiées sur demande de l’UNESCO :

Pour en savoir plus :
Besançon : les deux girafes de la Citadelle seront bientôt euthanasiées

La rédaction