15.000 saucisses de Morteau rappelées à cause de chevilles en bois défectueuses

La découverte d’un lot de chevilles en bois contrefaites potentiellement impropres à la consommation entraîne le rappel de 15.000 saucisses de Morteau.

Saucisse_de_Morteau_006

La Fédération des Producteurs de Saucisse de Morteau vient d’annoncer en urgence le rappel de près de 15.000 saucisses, en raison de chevilles en bois potentiellement défectueuses et dangereuses pour le consommateur. L’ensemble des producteurs de saucisses de Morteau est concerné puisque tous se fournissent auprès du même fournisseur de chevilles, ces petites bâtonnets traditionnellement fabriqués en bois de hêtre et qui ferment l’une des extrémités de la saucisse de Morteau.

« Le problème avec le sapin, c’est que ça fait des échardes qui peuvent blesser le consommateur »

La découverte, en fin de semaine dernière, d’un lot de chevilles en bois de sapin visiblement contrefaites a provoqué l’émoi au sein de la saucissosphère franc-comtoise. À ce jour, 7.000 saucisses ont déjà été retirées des étalages mais 15.000 restent encore dans la nature, ou plus précisément dans les réfrigérateurs ou les assiettes des consommateurs. « Le problème avec le sapin, c’est que ça fait des échardes qui peuvent blesser le consommateur lorsqu’il consomme la cheville en bois », précise Jeanine Durochet – présidente de la Fédération des Producteurs de Saucisses de Morteau.

Rappelons que de nombreux consommateurs ne mangent pas la cheville attachée à leur saucisse de Morteau, mais que cette pratique est toutefois largement répandue en Franche-Comté. « La cheville de la Morteau c’est un peu comme le sot-l’y-laisse du poulet, explique un charcutier de Besançon, c’est le meilleur morceau même s’il est insoupçonnable ! »

Les personnes qui ont acheté une saucisse de Morteau produite entre le 2 mai 2016 et le 28 mai 2016 doivent impérativement s’abstenir d’en consommer la cheville. Les saucisses concernées doivent être rapportées sur le lieu de leur achat, où un échange de cheville sera opéré par un professionnel compétent.

La rédaction

Crédits image : Arnaud 25

  1. moi zaime les chipos

    signé: picsou, coach, bon coach, un avis sur tout et surtout un avis

    Reply
  2. Soyons modernes ! À quand les chevilles en plastique ?

    Reply
  3. Ces margoulins ne méritent qu’une chose : péter leurs chevilles !

    Reply

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.