Polémique : les candidats de la 7e saison de Koh-Lanta se plaignent de l’absence de « petits restos sympas » ouverts en août à Besançon

Les candidats de l’émission actuellement en tournage sur l’île Malpas menacent de se mettre en grève si la situation n’évolue pas rapidement.

Ile-de-Malpas-Besançon-koh-lanta

Comme nous vous l’annoncions en février dernier, la 7e saison de l’émission Koh-Lanta est actuellement en tournage à Besançon sur l’île Malpas, qui est située entre les quartiers de Velotte et de Tarragnoz. Si ce tournage fait déjà la fierté de tous les acteurs politiques et culturels de notre belle ville, il se déroule néanmoins dans la plus stricte confidentialité. Une discrétion qui n’aura pourtant pas empêché la diffusion de rumeurs insistantes faisant état du mécontentement grandissant des candidats des deux équipes en compétition.

J’ai pris 5 kilos en trois semaines de tournage alors que j’étais venue pour en perdre au moins 10 !

Des rumeurs confirmées hier soir par deux membres de l’équipe rouge que nos reporters ont pu interroger à la terrasse d’un restaurant-kebab du quartier Battant. « On n’a rien contre les kebabs, les frites, les pizzas ou les hamburgers mais c’est tous les soirs comme ça depuis fin juillet, se désespère cette participante. J’ai pris 5 kilos en trois semaines de tournage alors que j’étais venue pour en perdre au moins 10 ! »
Une réalité que confirme son coéquipier, un barbu ventripotent à l’air renfrogné : « Après s’être envoyé une assiette de vers de terre pendant le tournage, un petit resto sympa en soirée c’est trop demander, vous croyez ? »

La situation pourrait sembler simplement cocasse voire risible, mais elle est prise très au sérieux par la production de Koh-Lanta depuis que les candidats des deux équipes concurrentes ont unanimement menacé de se mettre en grève si aucune solution ne leur était rapidement proposée.

Rappelé en urgence à Besançon, alors qu’il se trouvait en vacances à Dijon, notre bon maire a d’abord rappelé par communiqué que « le mois d’août à Besançon n’est qu’un mauvais moment à passer » avant de proposer d’inviter « tout le monde au restaurant Courtepaille d’École-Valentin ». Une proposition généreuse qui semble toutefois avoir laissé nos chers candidats sur leur faim. À suivre.

La rédaction

  1. A propos des vacances du maire à Dijon: venait-il y finaliser le déménagement des services municipaux et de la citadelle ?

    Reply
  2. En même temps les petits restos sympas se comptent sur les doigts de la main TOUTE L’ANNÉE à Besançon !

    Reply

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.