De plus en plus d’automobilistes roulent en marche arrière sur les routes secondaires pour échapper à la nouvelle réglementation sur les 80 km/h

Profitant d’une faille dans le décret sur les 80 km/h, de plus en plus de conducteurs adoptent la circulation en marche arrière pour continuer à rouler à 90 km/h. Un phénomène qui prend de l’ampleur et inquiète les autorités.

Conduite en marche arrière pour échapper à la réglementation sur les 80 km/h

Le décret gouvernemental limitant la vitesse sur les routes secondaires à 80 km/h est entré en vigueur le 1er juillet dernier ; mais certains conducteurs refusent toujours de s’y plier. Certains pensent même avoir trouver la parade pour se soustraire à la nouvelle limitation de vitesse et continuer à rouler à 90 km/h en toute légalité.

En cause, une faille béante dans le texte du décret qui stipule : « Hors agglomération, la vitesse en marche avant des véhicules et limitée à (…) 80 km/ h »
Une subtilité qui n’a pas échappé à certains automobilistes : « Si la vitesse en marche avant est désormais limitée à 80 km/h, cela signifie que la marche arrière n’est pas concernée par le décret », affirme Me Jean-Luc Vitte – avocat de la Fédération des Automobile Clubs du Nord-Est.

En quelques jours, l’astuce s’est répandue comme une trainée de poudre sur les réseaux sociaux. À tel point que l’on compterait aujourd’hui entre 20 et 30.000 arriéristes (c’est ainsi que se sont baptisés les adeptes de la marche arrière) en circulation sur les routes secondaires françaises. Un indice de l’ampleur prise par ce phénomène : depuis début juillet, les médecins généralistes voient augmenter de manière exponentielle le nombre de patients souffrant de torticolis et autres contractures musculaires du tronc supérieur (+450 % en moyenne par rapport à l’an dernier).

Un nouveau décret d’ici le mois de septembre

Les conséquences potentiellement désastreuses de la conduite en marche arrière généralisée sur les routes secondaires inquiètent les autorités. Dans un communiqué, le ministère de l’Intérieur pointe « un comportement dangereux et irresponsable » et explique que « la conduite en marche arrière est une conduite dangereuse. Les conducteurs ne disposant pas d’un champ visuel satisfaisant et leur vitesse de réaction se trouvant considérablement réduite ».

Pour remédier à cette situation préoccupante, le gouvernement promet de prendre un nouveau décret avant la rentrée de septembre. La limitation à 80 km/h s’appliquera alors à tous les conducteurs, quel que soit leur sens de circulation.

La rédaction

Droit d’auteur: lightpoet / 123RF Banque d’images

  1. Mon garagiste m’a installé 5 vitesses en marche arrière, c’est génial. J’attends les premières neiges pour tester sur route dangereuse.

    Reply
  2. Autre astuce : on trouve chez tous les bons accessoiristes camping-car des platines permettant de faire pivoter les sièges sur 180°.
    Je réfléchis à un système de poulies pour déporter les commandes des pédales et du volant et le tour est joué !

    Reply
  3. Pill Bill Vaillant 8 août 2018, 11 h 38 min

    Bonjour.
    Étant bon mécano, j’ai moi-même installé un pignon inverseur dans la boîte de vitesse de mon véhicule avec commande au volant (comme dans les F1) et j’ai ainsi 6 rapports avant et 6 rapports arrière. Pour moi, point de problèmes de dorsales ou de cervicales puisque je pilote grâce à la caméra de recul ! On se croirait dans « GT Rallye, version Spécial Grand Prix », les graphismes sont excellents et pas de bugs jusqu’ici…

    Reply
  4. Pill Bill Vaillant 8 août 2018, 11 h 43 min

    Bonjour.
    Étant bon mécano, j’ai moi-même installé un pignon inverseur dans la boîte de vitesse de mon véhicule, avec commandes au volant (comme dans les F1). J’ai ainsi 6 rapports avant et 6 rapports arrière. Pour moi, point de problèmes de dorsales ou de cervicales puisque je pilote grâce à la caméra de recul, on se croirait dans « GT Rallye version Grand Prix », les graphismes sont super, sensations garanties et pas de bugs jusqu’ici…

    Reply
  5. Pill Bill Vaillant 8 août 2018, 12 h 15 min

    Étant bon mécano, j’ai moi-même installé un pignon inverseur dans la boîte de vitesse de mon véhicule, avec commandes au volant (comme dans les F1). J’ai ainsi 6 rapports avant et 6 rapports arrière. Pour moi, point de problèmes de dorsales ou de cervicales puisque je pilote grâce à la caméra de recul, on se croirait dans « GT Rallye version Grand Prix », les graphismes sont super, sensations garanties et pas de bugs jusqu’ici…

    Reply
  6. On a enfin l’explication de la limitation à 80 : les compteurs vont passer en « miles per hour » à la place des km/h (mesure prise dans le cadre des normes liées à la mondialisation). Or, rouler à 90 implique de dépasser 88 miles à l’heure et de se retrouver projeter à une autre époque par effet du convecteur temporel ! C’est donc bien une mesure de prudence et de bon sens qui a été prise. Nb: le fait de rouler en marche arrière ne permet absolument pas de remonter le temps, même au volant d’une DeLaurean DMC12 …

    Reply

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.