Doubs : ils réservent un appartement Airbnb à Rennes-sur-Loue pour échapper à la canicule et découvrir la Bretagne

Désireux de se réfugier en Bretagne durant la canicule annoncée la semaine prochaine, cette famille toulousaine a réservé un appartement à Rennes-sur-Loue… dans le Doubs.

Il n’a pas échappé à cette charmante famille de la région toulousaine que la canicule annoncée pour la semaine prochaine épargnerait la Bretagne. Peu enthousiastes à l’idée de suffoquer à des températures pouvant atteindre les 40°C, parents, enfants et grand-maman décident alors de s’exiler durant une semaine entière en terre bretonne. « On ne connait pas la Bretagne et on s’est dit que c’était l’occasion de découvrir cette belle région », confie M.P − le père de famille.

Dès jeudi soir, une recherce est lancée sur Airbnb . « On voulait un logement sur Rennes parce qu’il y a plein d’endroits à visiter et on a facilement trouvé ce grand appartement étonnamment disponible ». En deux clics, la semaine est réservée et payée. La location débute samedi à midi.

C’est au moment de prendre la route très tôt ce samedi matin qu’un doute − terrible − surgit : le GPS ne connait pas de « rue des Murailles Neuves » à Rennes, mais il en propose une à Rennes-sur-Loue, dans le Doubs, tout à l’Est de la France. « J’ai vérifié l’email de confirmation de Airbnb et effectivement, on avait fait une grosse boulette et c’était trop tard pour annuler », confie Mme P.

L’arrivée de cette famille toulousaine avec son Guide du Routard Bretagne 2019 n’est pas passée inaperçue ce samedi après-midi à Rennes-sur-Loue. Vraisemblablement déçus d’apprendre que le seul endroit visitable sur place est la mairie et que les températures annoncées la semaine prochaine pourraient atteindre les 38°C, nos malheureux « exilés climatiques » souhaitent toutefois mettre à profit la semaine à venir pour visiter des sites qui leur étaient jusqu’alors totalement inaccessibles du fait de leur éloignement. Comme Venise par exemple, que le GPS indique à une heure de route, à peine…

La rédaction

La communauté bretonne de Rennes-sur-Loue veut faire rebaptiser le village « Rennes-sur-Loue-le-Renard-et-la-Belette »

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.