Pontarlier : verbalisée pour avoir promené une laisse sans chien

Une femme qui se promenait avec une laisse dans le centre-ville de Pontarlier a été verbalisée pour « défaut de chien ». Elle conteste cette infraction.


Pontarlier (Doubs). Josette Molestier n’en revient pas. Voilà plus de cinq ans qu’elle promène son chien Jean-Luc deux fois par jour – à 8h15 et à 17h30 –dans le strict respect des règlements municipaux : l’animal est fermement tenu en laisse et ses crottes sont systématiquement ramassées par sa maîtresse qui dispose toujours d’une dizaine de sac-à-crotte d’avance à l’intérieur de son sac à main. 
Et pourtant, Mme Molestier vient d’être verbalisée par la police municipale de Pontissalienne.

Les faits se sont déroulés lundi dernier. Jean-Luc n’était pas en grande forme et venait d’honorer le linoléum de la cuisine d’une copieuse diarrhée, lorsque la pendule marqua 17h30 – heure de la seconde promenade quotidienne. Inutile cependant de sortir Jean-Luc, souffrant et – de fait – déjà vidé. Josette Molestier décide donc de sortir seule. Avec la laisse.

Mal lui en a pris : deux policiers municipaux, intrigués par cette femme arpentant ostensiblement les rues du centre-ville avec sa laisse, lui ont dressé procès-verbal pour « défaut de chien ». Josette Molestier devra s’acquitter d’une amende de 45 euros qu’elle a décidé de contester, cette idiote. Car, nos lecteurs en conviendront, il faut vraiment en tenir une sacrée couche pour promener une laisse sans chien.

La rédaction