Les boulangers appelés à manifester contre les galettes comtoises « maison »

Le conflit se radicalise entre les boulangers et les particuliers qui fabriquent leurs propres galettes comtoises. Cette fois, les associations de boulangers ont appelé leurs adhérents à bloquer les accès routiers à la ville de Besançon ce lundi, dès 5h du matin.

1024px-Galette_comtoise_002

À quelques jours de l’Épiphanie, les boulangers et pâtissiers du Doubs entendent une nouvelle fois protester contre les galettes comtoises « maison ». Une pratique concurrentielle qu’ils considèrent comme déloyale et dont ils demandent l’interdiction pure et simple. Ils exprimeront leur mécontentement ce premier lundi de janvier en bloquant les principaux accès à la ville de Besançon.

D’après Jean Griboutin, président de la Fédération des Boulangers et Pâtissiers du Doubs, seuls les professionnels doivent être autorisés à fabriquer la galette comtoise traditionnelle. « Nous avons les charges sociales à payer, des prêts à rembourser et nous travaillons souvent dès 1 heure du matin. Il n’est pas juste que les gens fabriquent leur propre galette pour un coût inférieur à 1 euros alors que nous vendons la même galette aux alentours de 12 euros. S’ils veulent manger une galette comtoise, ils doivent l’acheter chez nous ! »

Et de rappeler que cette interdiction était une promesse faite par François Hollande en 2012.

La rédaction

Crédits image : Arnaud 25 / Creative Commons