Un navire Costa Croisières en partance pour Venise bloqué par le pont de Voray-sur-l’Ognon

Une malheureuse erreur de navigation qui aura toutefois permis au 2.700 passagers de visiter le village de Venise (Doubs)

voray-sur-l-ognon

Les habitants de Voray-sur-l’Ognon (Haute-Saône) sont certes habitués à voir passer quotidiennement des embarcations sur l’Ognon – la jolie rivière jouxtant leur village. Mais ce dimanche après-midi, l’assourdissante corne de brume qui a retenti à plusieurs kilomètres à la ronde ne provenait assurément pas d’une barque de pêcheur, ni d’un canoé-kayak. C’est un tout autre modèle de navire que les villageois – rapidement accourus sur les rives de l’Ognon – ont eu l’immense surprise de découvrir : un navire Costa Croisières de près de 300 m de long venait de jeter l’ancre juste devant le pont enjambant la rivière.

L’insolite présence en ces lieux de ce gigantesque vaisseau des mers n’est pas restée mystérieuse bien longtemps. Entendu par la gendarmerie, la capitaine du navire a expliqué comment une stupide erreur de navigation provoquée par une trop grande confiance en son GPS avait été l’origine de cette escale imprévue en Haute-Saône.

carte

Le Costa Luminosa – fleuron de la flotte du croisiériste italien – avait fait escale la semaine dernière à Marseille d’où il devait rejoindre la lagune de Venise, au terme de trois journées de navigation. Mais au lieu de mettre cap au sud, le capitaine a remonté la vallée du Rhône puis la Saône avant d’engager son navire dans l’Ognon pour finalement se retrouver bloqué devant le pont de Voray-sur-l’Ognon à quelques kilomètres à peine du village de… Venise (Doubs).

L’immense navire long de 294 m et haut de 64 m ne disposant pas de la place nécessaire pour faire demi-tour et regagner Marseille, il devra donc être démonté pièce par pièce. Un immense chantier qui devrait débuter dès la semaine prochaine et mobiliser plusieurs centaines d’ouvriers. Une excellente nouvelle pour l’emploi dans la région et notamment en Haute-Saône, si l’on en croit cet adage local : « Quand on sait démonter un moteur de tracteur, on sait tout démonter. »

Le Costa Luminosa

Une belle consolation cependant pour les 2.700 passagers présents à bord du Costa Luminosa puisque la mobilisation en urgence d’une cinquantaine d’autocars leur a finalement permis de jouir de l’escale tant espérée : la visite de Venise (Doubs), son église, son lavoir, ses quatre fontaines et ses 500 habitants. Des autochtones qui n’ont – paraît-il – pas manqué de se gondoler sans modération devant cet afflux touristique inattendu.

La rédaction

Crédits image : Pjotr Mahhonin / Creative Commons

  1. Les autocars qui ont acheminé les passagers vers Venise auraient même pu pousser jusqu’aux plages de Rioz.

    Reply
  2. Votre paquebot, vous pouvez vous le carrer dans l’Ognon !
    Je sais, elle était facile mais je n’ai pas pu résister…

    Suite : Vous pouvez vous l’enfiler dans Voray !

    Reply
  3. Il n’est pas que beau, il est à déVoray, aux petits ognons.

    Reply
  4. C’est très bon pour l’économie locale ! Il faudrait que cela arrive plus souvent.

    Reply
  5. Décidément ! Ils sont forts chez Costa !

    Reply
  6. Décidément ! ils vont les chercher où leurs capitaines ? ils sont vraiment doués !

    Reply

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.