Besançon : les matous du Bar à chats sont des comédiens déguisés !

Le scandale qui entache depuis quelques jours l’unique « Bar à chats » de Besançon met en exergue les conditions de travail particulièrement pénibles de certains intermittents du spectacle.

bar-a-chats
Le pot aux roses a été découvert par un gamin de 9 ans qui était venu passer un agréable moment avec ses parents dans le « Bar à chats » qui a ouvert dans la Grande rue au printemps dernier.

L’enfant caressait depuis de longues minutes l’un des chats mis à disposition des consommateurs, lorsque ce dernier lui a intimé – d’une voix on ne peut plus humaine : « On ne me touche pas les couilles, bordel ! ».
Une phrase entendue par plusieurs clients présents au même moment dans l’établissement et qui fait depuis le tour des réseaux sociaux.

La direction du Bar à chats a bien tenté depuis de noyer le poisson en criant au complot et en interdisant l’accès de son établissement à tous les enfants de moins de 12 ans ; mais les raisons invoquées – peu convaincantes – n’ont fait qu’entretenir la polémique.

« Un vrai rôle de composition »

C’est finalement un jeune comédien d’une vingtaine d’années qui a vendu la mèche hier sur sa page Facebook en racontant son quotidien d’homme déguisé en chat. « Ce boulot me permet de conserver le statut d’intermittent du spectacle », confie-t-il. « C’est un vrai rôle de composition pour lequel j’ai dû apprendre à ronronner, à faire ma toilette avec ma langue et à utiliser une litière. »

Mais les journées sont parfois bien longues pour les cinq comédiens professionnels employés par le Bar à chats : « Sous le costume, ça gratte énormément. Alors on dort la plupart du temps pour ne pas trop transpirer. Heureusement, il y a les caresses de certaines clientes super canons. Là, on accepte tout. On ronronne et on se laisse faire. »

Contactée par nos soins, la direction du Bar à chats n’a pas souhaité s’exprimer.

alfLire aussi :

Agression au bar à chats : deux animaux dévorés et un suspect recherché

 

La rédaction

  1. A l’avenir et afin d’éviter tout futur désagrément similaire, le responsable de l’établissement indique que seuls des félins de sexe féminin seront donc recrutés. Pour éviter toute confusion, le nom du lieu sera également changé « en bar à chattes », mais les félines n’auront pas de pourcentage sur les consommations des clients

  2. Wooh ! ça fait environs trois heures aujourd’hui sur mmon pc.
    Et je dois avourer que l’article est complet.

    selon moi le british shorthair. Est l’un des plus merveilleux chat.
    Tellement calin

    • vuillaumier georges 29 juillet 2016, 14 h 26 min

      fantastique.il y a longtemps que je ne m’étais autant marré.toutes les nouvelles sont excellentes.un régal d’humour.
      on en veut encore.

  3. Je reconnais Roland Blanche et Philippe Noiret mais les tigrés, je ne vois vraiment pas… Quelqu’un pourrait il m’aider?

Comments are closed.