Arnaque : un voyagiste breton vendait des séjours de rêve à Venise… dans le Doubs

T’as voulu voir Venise. Difficile de connaître le nombre précis des victimes de cette arnaque au séjour à Venise. Plusieurs centaines sans doute. Toujours est-il que les clients de ce voyagiste breton pourront bientôt bénéficier – comme le spécifie leur contrat dûment signé – d’une semaine tout compris à Venise : voyage en car touristique, hébergement avec pension complète et « visites de tous les musées et hauts lieux culturels de la ville ».

Petit bémol toutefois : ce n’est point entre les pittoresques canaux de la sublime Venise, capitale de la Vénétie, que ces touristes bretons déambuleront en août prochain. Mais entre les champs de maïs et de colza de Venise, charmante petite commune du Doubs, dont le territoire est par ailleurs dépourvu du moindre cours d’eau…

Les premiers clients à s’être rendus compte de la supercherie ont bien tenté en vain de résilier leurs vacances de rêves à Venise ; mais le voyagiste lorientais reste intransigeant et nie toute escroquerie : « Tout était écrit dans le contrat : on a clairement vendu des séjours à Venise dans le Doubs ». Bref, les clients lésés n’avaient qu’à lire les petits lignes. Tant pis pour les presbytes !

Hébergement 3 étoiles… au camping municipal

Interrogé sur l’hébergement 3 étoiles en pension complète, le voyagiste se veut rassurant : « Tout est prévu : les bungalows et le snack du camping municipal 3 étoiles accueilleront nos clients dans des conditions de confort optimal ».

Quant aux visites des « musées et hauts lieux culturels de la ville », là aussi les promesses commerciales seront tenues puisque la visite de l’église de Venise est gratuite, tout comme celle de son ancien lavoir du XVIIe siècle situé en plein centre du village.

En résumé, plusieurs centaines de touristes bretons vont avoir l’immense privilège de séjourner à Venise en plein mois d’août tout en s’épargnant la foule, le bruit et l’agressivité commerciale de la Cité des Doges. Et certains osent encore se plaindre ?

La rédaction

  1. antonio gendebien 20 août 2017, 18 h 15 min

    Les plages de Rioz (70)…

    Reply

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.