Gros succès commercial pour la « dinde végan » haut-saônoise

Brassica oleracea var. sabauda

« On espérait en écouler une centaine dans la région. On en a finalement expédié un bon millier dans toute la France la semaine avant Noël ! », se réjouit Lucien Duremont – cet ancien éleveur de dindes de Échenoz-la-Méline (proche de Vesoul) reconverti depuis l’an dernier dans la production de « dindes végan ».

Le produit, il faut le reconnaître, a de quoi surprendre. La première impression est bien différente de celle produite par une véritable dinde : la couleur d’abord, puisque la dinde végan est entièrement verte. La forme ensuite qui est entièrement ronde.

Commercialisée 55 euros le kg plus 12 euros de frais de port pour un envoi en France métropolitaine, la dinde végan n’est certes pas adaptée à toutes les bourses. Conscient de cette situation, Lucien Duremont envisage de commercialiser l’an prochain des dindes végan de Bruxelles, un produit plus petit et donc moins onéreux.

La rédaction

Tagged with
  1. Pill Bill Dark Vegan 20 janvier 2018, 13 h 18 min

    Ne sont-ce pas plutôt des « cailles vegan » (photo 2) ?

    Reply

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.