Besançon : la municipalité écologiste interdit les parkings du centre-ville aux voitures pour les réserver au stationnement piétonnier

 

C’est un fait avéré, beaucoup de voitures stationnent nuit et jour sur les parkings du centre-ville de Besançon. Une réalité que l’on observe d’ailleurs dans de nombreuses autres villes françaises. Mais là où de nombreuses municipalités se contentent de faire preuve d’une tolérance complaisante sinon coupable, la maire écologiste de Besançon a choisi d’être ferme en mettant un coup d’arrêt définitif à ce qu’elle décrit comme « une occupation abusive des espaces de stationnement par des automobilistes qui empêchent les autres usagers, et notamment les piétons, de stationner ou bon leur semble ».

À partir du 1er mars prochain, le stationnement automobile sera donc interdit dans l’ensemble des parkings du centre-ville bisontin. Le périmètre de l’interdiction englobe également les quatre parkings souterrains de la Boucle, « ces sombres espaces bétonnés entièrement dévolus aux voitures et que l’on compte enfin rendre aux piétons », précise Jeanne-Antide Porcelet – adjointe à la circulation et aux modes de déplacements non carbonés.

Pour la municipalité bisontine, l’objectif à court terme est clair : permettre aux piétons de pouvoir enfin stationner dans tout le centre-ville dès le printemps 2022.
Mais que l’on ne s’y trompe pas, les parkings payants le resteront. Les piétons devront en effet s’acquitter d’une redevance lorsqu’ils quitteront un parking sur lequel ils ont stationné.

La rédaction
Crédits image : Toufik-de-planoise / Creative commons CC BY-SA 3.0