Besançon : bientôt un péage dans les Galeries Lafayette

De plus en plus de Bisontins traversent les Galeries Lafayette sans rien acheter. Ils devront désormais s’acquitter d’un droit de passage.

galeries-lafayette-peage

D’après vous, quelles sont les trois voies de circulation les plus empruntées par les piétons au centre-ville de Besançon ? Vous répondrez sans doute la Grande rue et la rue des Granges. Mais si l’on vous dit que les Galeries Lafayette arrivent en troisième place, le croiriez-vous ? C’est pourtant la vérité.

« Un jour, c’est un quad qui a traversé le magasin »

« Chaque jour, entre 15.000 et 20.000 personnes traversent le magasin juste pour rejoindre la Grande rue depuis la rue des Granges, et inversement », explique Charles-Marc Duchard – directeur des Galeries Lafayette de Besançon. « Depuis que l’existence de ce raccourci a été rendue publique, nos allées sont devenues de véritables avenues. »

Si cette importante fréquentation entraînait une hausse de son chiffre d’affaire, M.Duchard n’y verrait rien à redire. Mais ce n’est pas le cas, bien au contraire : « Ces gens sont en transit et la plupart n’accordent aucune attention à nos produits. On en voit même qui courent et d’autres qui ne prennent pas la peine de fermer leur parapluie. Nous observons aussi de plus en plus de cyclistes. Un jour, c’est un quad qui a traversé le magasin. Tout cela importune énormément nos clients et nos chiffres de ventes s’en ressentent depuis déjà plusieurs mois. »

Pour lutter contre ce phénomène, Charles-Marc Duchard a décidé d’employer les grands moyens en mettant en place un système de péage aux trois entrées-sorties de son magasin.

Comment fonctionnera le péage des Galeries Lafayette ?

En pénétrant dans les Galeries Lafayette, il faudra désormais se munir d’un ticket délivré par un distributeur du type de ceux que l’on voit sur les autoroutes. Puis, lors de la sortie, ce ticket devra être à nouveau glissé dans la machine. À partir de là, trois possibilités :

la personne a effectué des achats dans le magasin : elle glisse alors son ticket de caisse dans la machine. La sortie est gratuite.

la personne n’a rien acheté mais sort par la même porte que celle qu’elle avait empruntée lors de son arrivée dans le magasin. La sortie est gratuite.

la personne n’a rien acheté mais a traversé le magasin (exemple : elle est entrée rue des Granges et souhaite ressortir Grande rue). Il lui faudra alors s’acquitter d’un droit de passage de 1 euro. Le prix à payer pour que les portes s’ouvrent et la laissent sortir du magasin.

Charles-Marc Duchard précise que les clients justifiant d’au moins 3.000 euros d’achats annuels se verront offrir une vignette qui leur permettra de continuer à emprunter les issues de leur choix, même sans achat. Ils devront apposer cette vignette sur leur front, de manière bien visible.

Ce nouveau dispositif sera effectif à partir du 1er juin prochain.