Que faire de vos encombrants enfants pendant les vacances ?

 

Les vacances de février commencent ce vendredi soir dans l’ensemble des établissements scolaires de la zone A. Pour les enfants et les enseignants, l’arrivée de ces deux semaines sans école constitue un moment privilégié et très attendu.
À l’inverse, pour de nombreux parents, les vacances représentent à chaque fois un véritable casse-tête. En effet, que faire de ses chers bambins lorsque l’on travaille ? Pire : comment s’en débarrasser quand on est sans emploi et que l’on souhaite simplement être tranquille à la maison ?

Doit-on confier ses enfants à leurs grands-parents au risque que ces derniers vous rappellent dans quelques années ce généreux élan d’hospitalité et exigent de vous une maison de retraite cossue avec télévision et accès Internet ? Faut-il les inscrire dans un centre aéré, payer de sa poche la part non prise en charge par la collectivité et devoir se priver d’achats tellement plus utiles sur Sarenza ou Amazon ? Ou encore peut-on laisser ses enfants seuls à la maison devant la télévision ou Youtube sans craindre qu’ils en profitent pour lire des livres ?

Pour tenter d’apporter des solutions concrètes à cet épineux problème, toute la rédaction de l’Écho de la boucle s’est mobilisée jeudi dernier autour de la cafetière du troisième étage. À l’issue de cette discussion très productive entre journalistes (les pigistes arrivent après le café pour nettoyer les tasses), nous sommes parvenus à un constat plein de bon sens et totalement dénué d’éléments langagiers politiquement corrects.

Nos conseils

Voilà : si vous ne savez pas quoi faire de vos enfants pendant les vacances, c’est votre problème et pas celui de l’Écho de la boucle. Chez nous, on a des cartes de presse, pas des BAFA. Comprenez bien que nous avons autre chose à faire que de perdre du temps à trouver des solutions de garde pour des gens qui se retrouvent dans le caca à la veille des vacances juste parce qu’ils ont fait le choix de faire des gosses sans en mesurer les conséquences. Il fallait y penser avant, c’est tout.

Toutefois, et parce que malgré tout nous cherchons toujours à satisfaire nos lecteurs, sachez que la lecture des archives de l’Écho de la boucle peut occuper vos enfants pendant quelques jours. Ce faisant, à la rentrée des vacances, vos chers petits auront plein d’histoires à raconter à leurs camarades et à leurs enseignants.

La rédaction

Tagged with
  1. Sinon on peut aussi faire appel à un baby sitter polonais, c est radical. 😮

    Reply
  2. Mon voisin, monsieur Dutrou, saura quoi en faire…

    Reply
  3. On peut aussi les envoyer à la chasse aux egnes sauvages, essayer d’attraper un hologramme de Mélanchon (le premier qui y arrive gagne un sandwich avec des frites et une saucisse de Morteau), se baigner dans le bassin à carpes de la citadelle, faire du patin à glace à Mouthe, faire un tour de « petit TGV de la citadelle », ou siffler quelques canettes de cancoillote ice…

    Reply

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.