Vesoul et Pékin signent un accord pour la construction d’un cancoilloduc de 12 700 km qui traversera une vingtaine de pays

La société Poiguin a annoncé dans un communiqué la signature d’un accord pour la construction d’un gigantesque cancoilloduc qui reliera Vesoul à Pékin.

L’entreprise Poiguin, leader français des producteurs de cancoillotte, a signé un contrat pour la construction d’un cancoilloduc qui transportera annuellement jusqu’à 60 milliards de mètres cube de cancoillotte vers la Chine. Ce cancoilloduc traversera une vingtaine de pays d’Europe, du Moyen-Orient et d’Asie. Il devrait entrer en exploitation en 2030.

En Chine, la cancoillotte rencontre un immense succès depuis une dizaine d’années et les volumes exportés augmentent de manière exponentielle. Si les consommateurs chinois se montrent particulièrement friands de ce fromage d’origine franc-comtoise au goût et à l’aspect si particuliers, ils en apprécient également beaucoup les produits dérivés.

Innovation : voici le premier gel lubrifiant à base de cancoillotte

Le chantier du cancoilloduc Vesoul-Pékin débutera dans quelques mois. Il nécessitera la vidange du lac Léman et le rabotage de plusieurs sommets des Alpes suisses.

La rédaction
Crédits photographiques : SASOL / Creative Commons Attribution-Share Alike 3.0 Unported